RMC Sport

Super League: les instances de l’Union européenne s’en mêlent

Face au tollé provoqué par la création d’une Super League par quelques riches clubs dissidents, l’Union européenne n’a pas tardé, elle non plus, à réagir, apportant entre les lignes son soutien à l’UEFA.

La Super League, un raz-de-marée qui secoue jusqu’aux plus hautes sphères de la politique européenne. Annoncée en grande pompe dimanche soir, la création d’une compétition européenne dissidente est loin de faire l’unanimité, et les réactions indignées se succèdent de l’Elysée à la Fédération française de football, en passant par la FIFA, la Bundesliga ou encore la Premier League.

Car cette nouvelle super-compétition, appelée à générer des bénéfices colossaux aux "clubs fondateurs", pourrait provoquer de larges bouleversements bien au-delà de la sphère simple sportive. Conscientes de l’enjeu, les instances de l’Union européenne n’ont pas tardé à réagir via le vice-président de la Commission européenne, le Grec Margarítis Schinás, qui prônait dans la nuit de dimanche à lundi pour la défense d'un "modèle européen de sport fondé sur des valeurs, sur la diversité et l'inclusion", sous-entendu l’inverse de ce qu’encouragerait la Super League.

>> Toutes les infos sur la crise de la Super League en direct

"Quelques clubs riches et puissants qui veulent rompre les liens avec tout ce que les associations représentent"

"Il n'est pas possible de le réserver aux quelques clubs riches et puissants qui veulent rompre les liens avec tout ce que les associations représentent : les ligues nationales, la promotion et la relégation et le soutien au football amateur de base, poursuit l’influent homme politique dans un message posté sur les réseaux sociaux. L'universalité, l'inclusion et la diversité sont des éléments clés du sport européen et de notre mode de vie européen."

Si la machine semble bel et bien lancée à toute allure, une intervention de l’Union européenne dans les affaires chamboulées du football européen pourrait-elle changer la donne? Rien n’est moins sûr. Serpent de mer depuis de nombreuses années, la création d'une Super League a été officialisée dimanche par douze des plus puissants clubs européens de football: AC Milan, Arsenal, Atlético, Chelsea, Barça, Inter, Juve, Liverpool, Manchester City, Manchester United, Real et Tottenham.

dossier :

La Super League

Romain Daveau Journaliste RMC Sport