RMC Sport

Espagne-France: Deschamps évoque la "meilleure vitamine" pour les Bleus et leur force mentale

En marge du défi qui attend son équipe face à l'Espagne, en finale de la Ligue des nations, Didier Deschamps tenait à souligner les vertus mentales du équipe de France qui a encore démontré sa force de caractère en demie, contre la Belgique (3-2).

Didier Deschamps en est bien conscient, son équipe a montré deux visages très différents contre la Belgique (3-2), jeudi. Les Bleus, d’abord attentistes et friables défensivement, ont haussé le ton au retour des vestiaires avec un pressing tout terrain et une force de caractère, renversant la Belgique pour se qualifier en finale de la Ligue des nations. Des vertus à confirmer dimanche contre l’Espagne, pour gagner un titre et définitivement tourner la page de l’Euro 2021.

Priver l'Espagne du ballon en finale, Deschamps n'y pense même pas

"La meilleure vitamine, c'est la victoire, a reconnu Didier Deschamps en conférence de presse ce samedi. Le soir, il y avait beaucoup de bonheur et de joie, le lendemain c'était plus léger, ça donne de la confiance. Au-delà de la qualité qui est présente, s'il y avait besoin, elle a aussi prouvé qu'elle a de la force mentale. De renverser une situation, ça traduit un état d'esprit et un mental qui est fort." Comme il l’avait déjà fait après la rencontre, Deschamps a souligné la force de caractère qui a maintes fois permis à son équipe d’inverser la tendance lorsque les vents étaient contraires.

Didier Deschamps a conservé entier le mystère qui entoure ses intentions concernant le schéma que son équipe adoptera face à l'Espagne, même s'il semble avoir adopté la défense à trois. Une chose est sûre, il sera très difficile de priver l'Espagne du ballon, mais pas impossible. Didier Deschamps estime que ses joueurs devront exercer un pressing très intense pour tenter de gêner la circulation de balle espagnole.

"La priver du ballon ? Non. Lutter avec elle, c'est déjà difficile. Parce que c'est son ADN, elle a une possession de balle supérieure à son adversaire. Le pressing peut être fait, mais pas n'importe comment. Ils n'ont pas que cette qualité, ils ont aussi été très performants dans leur pressing offensif dès la perte du ballon, contre l'Italie. Qu'elle l'ait plus, c'est fort probable, mais c'est à nous de faire en sorte de l'avoir le plus possible."

QM