RMC Sport

Manchester City: "Il fera plus attention", Guardiola défend Silva après son tweet jugé raciste

Suspendu ce samedi pour le choc entre Manchester City et Chelsea dans le cadre de la 13e journée de Premier League pour un tweet jugé à connotation raciste à propos de Benjamin Mendy, Bernardo Silva a choisi de ne pas faire appel. En conférence de presse, Pep Guardiola a de nouveau pris la défense de son joueur.

Bernardo Silva ne sera pas de la fête, suspendu pour ce très prometteur choc de la 13e journée de Premier League entre Manchester City et Chelsea ce samedi (18h30 sur RMC Sport). La faute à un tweet très maladroit, jugé à connotation raciste, à propos de son coéquipier et ami Benjamin Mendy. Il a choisi de ne pas faire appel.

"Il a été accusé d'une chose qu'il n'est pas", a répété son entraîneur Pep Guardiola ce vendredi en conférence de presse. Un discours que le technicien catalan tient depuis l'incident en septembre, répétant que Silva et Mendy sont amis et que le tweet du Portugais était surtout une maladresse. 

"Il fera plus attention sur les réseaux sociaux"

"Il fera plus attention dans son utilisation des réseaux sociaux, poursuit Pep Guardiola. Et si cela peut aider à rendre la société meilleure, OK. Et je suis à peu près sûr que Bernardo accepte cette sanction. Mais il n'est pas ce dont on l'a accusé. Ils ne le connaissent pas."

>>> Abonnez-vous à RMC Sport pour suivre les plus belles affiches de la Premier League

Le 22 septembre, Bernardo Silva avait publié un tweet se voulant humoristique concernant son coéquipier Benjamin Mendy, dans lequel il le comparait à un dessin issu d'une publicité pour des confiseries espagnoles, Conguitos. La Fédération anglaise de football a considéré que son message constituait une "infraction aggravée" à ses règles.

A.Bo