RMC Sport

Manchester City: "J’ai appelé le Real Madrid", s’amuse Guardiola après la remontada des Skyblues

La victoire complètement folle de Manchester City dimanche lors de la dernière journée de Premier League contre Aston Villa (3-2), décisive pour le titre, n’est pas sans rappeler la remontada subie par les Skyblues sur la pelouse du Real Madrid en demi-finale de Ligue des champions. En conférence de presse, Pep Guardiola s’est amusé de ce parallèle.

D’une remontada à une autre. Deux semaines et demies après le traumatisme vécu sur la pelouse de Bernabeu en demi-finale retour de Ligue des champions, où ils ont tout perdu en l'espace de trois minutes alors qu'ils pensaient se qualifier (3-1, 6-5 en cumulé), les Skyblues ont connu l’ivresse d’un retournement de situation improbable ce dimanche lors de la 38e journée de Premier League.

>> Revivez le multiplex de la 38e journée de Premier League

Menés 2-0 par Aston Villa à la 69e minute, et plus que jamais menacés par Liverpool pour le titre, les coéquipiers de Kevin de Bruyne ont tout renversé en marquant trois buts en cinq minutes (76e, 78e, 91e) pour finalement remporter le titre de champion d’Angleterre avec un petit point d'avance sur Liverpool, victorieux de Wolverhampton (3-1) dans le même temps. En conférence de presse, à l’issue de la rencontre, Pep Guardiola s’est amusé de ce scénario qui rappelle évidemment celui de la demi-finale de Ligue des champions.

Guardiola: "Ces gars-là sont spéciaux"

"J'ai appelé le Real Madrid et ils m'ont donné de bons conseils. Il n'y avait aucune explication pour Madrid et non plus pour aujourd'hui. C'était un 'momentum'. Parfois, c'est agréable de vivre ce type de situation. Cela nous aidera à être plus forts la saison prochaine", a glissé, dans un large sourire, le coach de Manchester City.

"Si nous avons remporté quatre titres en cinq ans, c'est parce que ces gars-là sont spéciaux, a poursuivi le technicien espagnol. Gagner à domicile, avec nos fans, est le meilleur. Villa a tout donné, mais quand nous avons trouvé le but, tout a changé. Je n'ai jamais vu un rival aussi coriace que Liverpool. Ils nous ont aidés à être meilleurs chaque saison."

Après 2018, 2019, 2021 et 2022, Manchester City continue donc de régner sur la Premier League. Grâce à ce final en apothéose, la finale de la Ligue des champions entre le Real Madrid et Liverpool, ce samedi au Stade de France (21h, va sans doute être un peu moins difficile à regarder.

F.Ga