RMC Sport

Manchester City: Mahrez estime avoir "perdu deux ans" à Leicester

Riyad Mahrez s'est confié, auprès de France Football, sur les conditions de son départ avorté de Leicester en 2016. Arsenal le voulait, mais les dirigeants des Foxes l'ont retenu contre son gré. "J'étais vraiment frustré", lâche l'Algérien, qui a finalement pris la direction de Manchester City en 2018.

Parmi les héros de Leicester City, champions d'Angleterre contre toute attente en 2015-2016, seul N'Golo Kanté a pu plier bagages vers une grosse écurie au mercato suivant. Le milieu de terrain a rejoint Chelsea. Les autres stars des Foxes, elles, n'avaient pas eu droit à un billet de sortie. A commencer par Riyad Mahrez, sacré joueur de l'année par ses pairs. Aujourd'hui à Manchester City, l'Algérien est revenu sur cet épisode qui lui laisse encore un goût amer.

"Au lieu d'arriver à 27 ans à City, j'aurais pu y être à 24, 25 ans"

"Après l'année du titre, si j'étais parti dans une top équipe, ça n'aurait plus été la même histoire. Pour moi, il est clair que j'ai perdu deux ans au très haut niveau", explique d'entrée le vainqueur de la CAN 2019. A Arsenal, Arsène Wenger voulait absolument le milieu offensif. "C'était presque fait", se rappelle Riyad Mahrez dans France Football. Mais il manquait l'accord de son employeur. "Leicester m'a bloqué. Ils m'ont dit 'tu ne pars pas, tu ne pars pas !'", raconte-t-il.

"J'étais vraiment frustré. Ce n'est pas facile, de passer de meilleur joueur de Premier League à élément d'une équipe qui se bat pour son maintien", poursuit l'ancien Havrais. Il lui a fallu attendre deux ans et le mercato estival 2018 pour enfin quitter le club et rejoindre Manchester City, qui a déboursé 68 millions d'euros pour s'attacher ses services. "J'ai perdu deux ans ! Parce qu'au lieu d'arriver à 27 ans à City, j'aurais pu y être à 24, 25 ans", insiste le Fennec.

N.B