RMC Sport

Manchester United-Liverpool: trois matches en cinq jours pour United, Klopp dénonce un "crime"

Alors que Liverpool joue ce jeudi contre Manchester United un match capital pour une place en Ligue des champions la saison prochaine, son entraîneur, Jürgen Klopp, a dénoncé le calendrier imposé à son adversaire depuis le report de leur match.

Jürgen Klopp est monté au créneau pour prendre la défense de Manchester United. De ses propres intérêts aussi, forcément, puisqu’un succès des Red Devils face à Liverpool cette semaine priverait quasiment les Reds de toute chance de disputer la Ligue des champions la saison prochaine. Mais le coach allemand a comme souvent parlé avec ses tripes pour dire tout le bien qu’il pense du calendrier infernal qui a imposé trois matches en cinq jours à Manchester United. Un enchaînement dingue qui implique une gestion d’effectif exceptionnelle, et a forcément une incidence dans la course aux places européennes.

Contraint de faire tourner contre Leicester mardi soir, Ole Gunnar Solskjaer, le coach des Red Devils, a opéré dix changements dans son équipe pour défier les Foxes. Leicester a fini par l’emporter (2-1), prenant au passage neuf points d’avance sur Liverpool, qui compte deux matches en moins, dans la course au top 4. Une victoire sur Liverpool annihilerait quasiment tout espoir de disputer la Ligue des champions pour les Reds. Et il y a fort à parier que Solskjaer alignera sa meilleure équipe jeudi soir (21h15), pour disputer un match reporté en raison des manifestations de supporters mancuniens à Old Trafford.

Klopp aurait fait la même chose que Solskjaer

S'exprimant en conférence de presse avant le déplacement de son équipe à Old Trafford, Jürgen Klopp a soutenu la démarche de Solskjaer: "C'est la composition que j'attendais (celle de Manchester United face à Leicester). Pas forcément dans le détail, mais je savais qu'il (Solskjaer) devait faire ces changements. Ils ont joué dimanche, mardi et jeudi. Je l'ai dit 500 fois, avec toutes les protestations à Manchester qui ont conduit à cette situation, jouer le dimanche, le mardi et le jeudi est un crime." Il ne s’y attendait pas forcément, mais Solskjaer a trouvé en Klopp un allié de circonstance, en dépit d’intérêts divergents.

"Ce n'est pas la faute d'Ole Gunnar Solskjaer et des joueurs, a assuré Klopp. Aurais-je fait la même chose ? Oui, bien sûr. Vous devez le faire, vous devez le faire. Nous sommes en fin de saison, United est allé en finale de la Ligue Europa, ce qui représente beaucoup de matchs. Ce n'est pas possible de jouer le dimanche, le mardi et le jeudi. Le week-end suivant est un week-end de repos pour United. Je ne suis pas celui qui établit le calendrier, mais j'ai cru comprendre, lorsque nous avons réfléchi à la manière dont cela pourrait fonctionner, que nous aurions pu organiser cela autrement."

QM