RMC Sport

Quand Mourinho jurait qu'il allait "casser la gueule" de Wenger

-

- - -

Dans une biographie de José Mourinho à paraitre fin septembre, l’auteur Rob Beasley confirme la haine vouée par le Portugais à Arsène Wenger. Jusqu’à vouloir s’en prendre physiquement au coach d’Arsenal.

Le titre s’étire en pleine page du Daily Mail ce vendredi. « Je casserai la gueule de Wenger ». Des mots accompagnés par l’image d’un Mourinho, poings fermés, prêt à en découdre. Cette déclaration est l’une des multiples révélations que promet une biographie consacrée au technicien portugais à paraitre le 29 septembre.

L’auteur, Rob Beasley, journaliste pour le Sun, l’a suivi pendant toutes ses années à Chelsea. Il est considéré comme le journaliste sportif qui connait le mieux Mourinho. Une relation nourrie par des entrevues régulières et nombreux échanges par courriels ou SMS.

A lire aussi >> Mourinho s’en prend aux « Einstein du football »

« Un jour, je le trouverai en dehors du stade »

La déclaration virile de Mourinho sur Wenger remonte à l’hiver 2014. A l’époque, le Portugais officie sur le banc de Chelsea. Lors du mercato, il a décidé de se séparer de Juan Mata et le vend à Manchester United. Arsène Wenger l’accuse alors de fausser le championnat. Mourinho entre alors dans une rage folle.

« Un jour, je le trouverai en dehors du stade, je lui casserai la gueule », lance le Portugais. Entre ces deux-là, le torchon brûle depuis les débuts ou presque de Mourinho sur le banc des Blues (2004). La liste de leurs querelles, dont les punchlines n’ont rien à envier à celles de Zlatan, tient désormais du roman. Cette biographie, annoncée explosive, vient d’en révéler un sacré chapitre.

A lire aussi >> quand Wenger refuse que Mourinho prenne place à côté de lui

A lire aussi >> Dugarry : ''Tactiquement, Mourinho ne met absolument rien en place''

A lire aussi >> Mourinho interdit Pokémon Go avant les matches