RMC Sport

Racisme: "J'ai honte de ce que les Blancs ont fait", le discours très fort de Guardiola

Après la victoire cinglante de Manchester City contre Arsenal (3-0) ce mercredi en match en retard de la 28e journée de Premier League, Pep Guardiola a salué le genou à terre des joueurs avant la rencontre, pour protester contre le racisme. Le technicien catalan a surtout eu des mots très forts.

De la honte. Voilà ce qu'a exprimé Pep Guardiola ce mercredi, après la victoire de Manchester City contre Arsenal (3-0) en match en retard de la 28e journée de Premier League. Pas concernant la prestation de son équipe, qui a perdu sa pépite Eric Garcia en fin de match avec sa sortie sur civière pour un KO subi au contact d'Ederson.

Le Catalan a réagi aux manifestations - genou à terre, maillots, déclarations - anti-racistes et à ce qu'elles impliquent. A savoir la reconnaissance d'un traitement des personnes de couleurs injuste qui doit désormais cesser, sous toutes ses formes. 

>>> abonnez-vous à RMC Sport pour ne pas rater les matchs de Premier League

"Il faut que cela passe par des faits"

"Nous devrions envoyer des milliers de messages aux personnes noires compte tenu de ce que nous avons fait durant des centaines d'années à ces gens. Je suis gêné, j'ai honte de ce que les Blancs ont fait aux Noirs, insiste Pep Guardiola sur Sky Sports. Comment certains peuvent penser que vous êtes complètement différent juste parce que vous êtes né avec une autre couleurs de peau..."

"Tous les gestes sont positifs. Mais il faut que cela passe par des faits. Tout ne sera pas résolu en quelques jours. Mais il faut tout faire pour montrer que ceci est inacceptable", estime-t-il, rappelant que le problème ne concerne "pas seulement les Etats-Unis", où la mort de George Floyd lors de son arrestation par la police a provoqué une vague de manifestations dans le monde.

"Il va falloir faire beaucoup de choses pour les noirs, des choses qu'on nous n'avons pas faites jusque-là", conclut l'ancien manager du Barça. La prise de conscience en Premier League, lutte menée de longue date par le Cityzen Raheem Sterling, s'exprime notamment par ce genou à terre avant le coup d'envoi des rencontres post-coronavirus.

A.Bo