RMC Sport

Tottenham: pourquoi Mourinho est sorti avec Ndombele dans un parc

Epinglé pour avoir organisé un entraînement dans un parc avec plusieurs joueurs, José Mourinho avait convoqué uniquement Tanguy Ndombele pour  une séance de psychologie. Mais les choses ne se sont pas passées comme prévu.

Leur sortie n'est pas passée inaperçue. José Mourinho, Tanguy Ndombele, Ryan Sessegnon et Davinson Sanchez ont même été rappelés à l'ordre par leur propre club, Tottenham, et le maire de Londres pour ne pas avoir respecté les recommandations de lutte contre le coronavirus. Leur tort? S'être entraînés dans un parc londonien sans respecter les règles de distanciation sociale

>> Le sport face au coronavirus: la situation en direct

Mourinho n'avait convoqué que Ndombele

Selon The Athletic, le manager portugais est bien à l'origine de cette séance. Mais celle-ci aurait dû se dérouler en plus petit comité. Selon le média anglais, Mourinho avait uniquement convié Tanguy Ndombele pour un moment en tête-à-tête, davantage basé sur la psychologie que sur le physique. Le but: remettre en jambes l'ancien Lyonnais que Mourinho a critiqué à de nombreuses reprises. 

Le technicien aurait donc voulu redonner confiance à l'international français en lui faisant comprendre qu'il pouvait devenir un maillon essentiel du dispositif des Spurs. Ce moment se serait même déroulé dans le respect des règles de distanciation sociale. 

Sessegnon et Sanchez se tapent l'incruste

Mais Ryan Sessegnon et Davinson Sanchez, habitant à proximité du parc en question, se sont joints au duo au gré d'un footing qu'ils effectuaient côte-à-côte sans respecter les distances demandées. Mourinho aurait profité de la présence de deux autres de ses joueurs pour leur prodiguer quelques conseils. La scène a été capturée par un fan d'Arsenal (rival honni de Tottenham) et abondamment partagée sur les réseaux sociaux. 

Accablé par les critiques (les Spurs lui ont notamment reproché d'avoir porté un survêtement du club lors de cette séance informelle), Mourinho s'est excusé de sa conduite lors de ce plan qui ne s'est pas déroulé comme prévu. " J'accepte que mes actions ne soient pas conformes au protocole du gouvernement car nous ne devons avoir de contacts qu'avec des personnes de chez nous, a-t-il déclaré mercredi. Il est vital que nous prenions tous part à ces mesures et suivions les conseils du gouvernement pour aider nos héros du Service National de Santé "

NC