RMC Sport

Samuel Eto'o meilleur que Thierry Henry ? Ce que disent les chiffres

Dans un documentaire consacré au rappeur Dinos qui sera diffusé le 2 novembre prochain, l'ancien attaquant camerounais Samuel Eto'o s'est considéré comme un meilleur footballeur que Thierry Henry, grand nom des Bleus et d'Arsernal. Du point de vue des statistiques et du palmarès, il semble en tout cas bien difficile de mettre en avant l'un des deux joueurs de manière tranchée.

Invité dans le cadre d'un documentaire à comparer Nicolas Anelka et Thierry Henry, Samuel Eto'o n'a pas hésité à trancher dans le vif. Dans une séquence devenue virale sur les réseaux sociaux, l'ancien attaquant camerounais en a profité aussi pour flatter son ego: "Je pense qu'il (Henry) n'était pas au niveau d'Anelka. Titi était bon, mais je préférais d'autres joueurs. En tout cas, il n'était pas à mon niveau."

Eto'o plus décisif mais...

Au niveau purement des statistiques, un léger avantage est donné à Samuel Eto'o avec 370 buts en l'espace de 762 matchs en club, sans oublier 56 réalisations avec le Cameroun en 118 sélections. De son côté, le Français s'est arrêté à 51 buts en 123 apparitions sous le maillot bleu, pour 360 buts en 794 matchs avec ses différents clubs. Le ratio total de Samuel Eto'o est ainsi supérieur à celui de Thierry Henry devant les cages (0,48 but par match contre 0,45).

Toutefois, cette statistique est forcément à relativiser compte tenu du pedigree de certaines destinations. De manière plus marquante, Samuel Eto'o a été meilleur buteur du championnat d'Espagne en 2005 et 2006, là où Thierry Henry a été sacré à quatre reprises en Premier League. Le prix du Soulier d'or, récompensant le meilleur buteur d'Europe tous championnats confondus, est revenu aussi deux fois à Henry, là où Eto'o n'a jamais été distingué.

Un palmarès garni pour les deux joueurs

D'un point de vue du palmarès, les deux joueurs ont partagé une Ligue des champions ensemble en 2009 avec le FC Barcelone, l'année d'un sextuplé resté dans les mémoires. Repositionné sur le côté gauche pour laisser place à Eto'o dans l'axe, Thierry Henry décrochait ainsi sa seule "coupe aux grandes oreilles". Son influence était toutefois moindre que du temps de sa grandeur à Arsenal, dans une équipe marquée par l'avènement de Lionel Messi et le jeu prôné par Pep Guardiola.

Le Camerounais compte lui trois Ligues des champions, avec la première acquise en 2006 face à Arsenal, marquant d'ailleurs au cours de la rencontre face à Thierry Henry et ses coéquipiers. Parti en direction de l'Inter Milan en 2009-2010, Samuel Eto'o avait participé grandement au sacre européen. Son replacement au poste d'arrière-gauche au cours de la demi-finale retour face au FC Barcelone, sonnait d'ailleurs comme une revanche personnelle face à Pep Guardiola qui ne comptait plus sur lui. Cette saison 2009-2010 a d'ailleurs été faste pour Eto'o, avec des titres notamment en Serie A et en Coupe du monde des clubs, soit une forme d'apogée, devenant le premier joueur à réaliser deux triplés (championnat, coupe, Ligue des champions) de suite avec deux clubs différents.

Henry, légende d'Arsenal

Le destin de Samuel Eto'o a basculé avec un transfert à l'été 2011 à l'Anji Makhatchkala, avant tout pour des raisons financières. Ce passage en Russie a été la première étape d'une seconde partie de carrière plus discrète, l'amenant ensuite à Chelsea, Everton, la Sampdoria, Antalyaspor, Konyaspor et le Qatar SC. Grand nom du FC Barcelone et de l'Inter Milan, Samuel Eto'o ne dispose néanmoins pas du même statut que Thierry Henry à Arsenal.

Vainqueur de la Coupe du monde 1998 et de l'Euro 2000 avec l'équipe de France, Thierry Henry a lui vécu ses plus belles années à Arsenal, dans la foulée de débuts réussis à Monaco et d'un passage oubliable à la Juventus Turin. Désigné meilleur joueur de Premier League au cours de trois saisons, "Titi" est considéré comme une légende par les Gunners, avec une statue à son effigie devant l'Emirates Stadium. Membre des "Invincibles" avec Arsenal lors de la saison 2003-2004, saison d'un deuxième titre pour lui en Premier League, Thierry Henry est toujours le meilleur buteur de l'histoire du club londonien.

Deux podiums au Ballon d'or pour Henry

Au total, Thierry Henry a accumulé 20 trophées au cours de sa carrière, lui qui est passé par cinq clubs dont pour finir une aventure en MLS avec les New York Red Bulls, entrecoupée par un retour de quelques mois à Arsenal. De son côté, Samuel Eto'o a connu 13 clubs, accumulant 18 trophées en comptant ceux de la sélection. Mis sur le devant de la scène très jeune, l'actuel président de la Fédération camerounaise de football a obtenu le titre de champion olympique 2000 avec ses compatriotes, la même année que son premier succès en Coupe d'Afrique des Nations (un second titre a suivi en 2002). Du temps de sa splendeur à Barcelone et l'Inter Milan, Samuel Eto'o n'a en revanche pas réussi à porter sa sélection vers un nouveau sacre.

Au classement du Ballon d'or, récompense individuelle suprême pour un joueur, Samuel Eto'o n'a jamais fait mieux que cinquième, place obtenue en 2005 là où Thierry Henry est monté à deux reprises sur le podium (2003, 2006). Difficile pour autant d'affirmer de manière catégorique que l'un a été meilleur que l'autre... sauf à s'appeler Samuel Eto'o bien sûr.

GL