RMC Sport

AC Milan: les étonnantes prédictions ont convaincu Giroud de refuser Everton et l'Inter

Parti de Chelsea l’été dernier pour gagner du temps de jeu à l’AC Milan, Olivier Giroud (36 ans) avait l’embarras du choix pour quitter les Blues. Mais dans une interview accordée au Guardian, l’attaquant français révèle comment plusieurs prédictions l’ont convaincu de ne pas rejoindre Everton et l’Inter Milan.

Durant sa longue carrière, Olivier Giroud (36 ans) a souvent évoqué l’importance de sa foi. C'est de nouveau le cas dans une interview accordée au Guardian, dans laquelle le buteur français a admis qu’il aurait pu ne jamais rejoindre l’AC Milan en privilégiant, bien avant l’intérêt des Milanais, deux clubs: Everton et l’Inter Milan. Mais une surprenante intervention a fait qu'il n'a pas donné suite à ces deux propositions.

Dans son livre "Toujours y croire", comme relayé dans le Guardian, le Français révèle que c’est une amie de sa mère - nommée Nicole - qui lui a assuré avoir eu des rêves prophétiques lui disant que rejoindre ces deux clubs ne rendrait pas heureux l’actuel Rossoneri. Un conseil qu'Olivier Giroud a tenu à mettre sur le compte de la religion: "Ma foi m’a aidé chaque jour, en particulier lorsque je devais prendre de grandes décisions. Par exemple, vous pouvez comprendre dans mon livre pourquoi je ne suis pas allé à Everton et pourquoi je suis resté à Chelsea au lieu de signer pour l’Inter. Une chose que je vais vous dire, c’est que Dieu a un plan pour chaque personne sur Terre", a-t-il confié au média anglais.

Une autre prédiction concernant sa non-sélection avec les Bleus

Ce n’est pas la seule fois que Nicole a conseillé le joueur sur sa carrière. Lorsque le journal demande à l'Ancien Montpelliérain si l’amie de sa mère a eu de nouvelles prédictions, il a admis s’attendre à ne pas être appelé avec les Bleus de Didier Deschamps lors du dernier rassemblement: "Elle a dit: 'Tu devras faire confiance à Dieu pour ton avenir'. Il y a avait une prédiction dans laquelle je n’entrerais pas dans l’équipe nationale cette fois. Tant de choses qui se sont avérées vraies, je crois que ce sont des signes de Dieu dans le ciel", a-t-il conclu.

Si Olivier Giroud n’a pas été appelé par Didier Deschamps lors des deux derniers rassemblements des Bleus, le sélectionneur n’a toutefois pas fermé la porte à un retour de l’attaquant. À l’ancien joueur de Chelsea de mettre les bouchées doubles avec l’AC Milan pour convaincre l’entraineur des Tricolores qu’il a encore sa place aux côtés de Benzema, Mbappé et Griezmann.

JO