RMC Sport

Genoa: le président dément une possible vente à Aulas ou Lopez

Depuis plusieurs jours, une rumeur fait état d’un intérêt de Gérard Lopez et de Jean-Michel Aulas pour racheter le club italien du Genoa. Ce que le président génois a démenti, ce vendredi.

Une drôle de rumeur enfle depuis quelques jours sur certains sites italiens. Désireux de vendre le Genoa, qu’il a racheté en 2003, le président Enrico Preziosi aurait trouvé de potentiels intéressés bien connus en France: Gérard Lopez, à la recherche d’un nouveau défi après son départ de Lille, et Jean-Michel Aulas, président de Lyon. Il y a deux semaines, le club avait démenti l’existence d’une négociation avec Gérard Lopez dans la presse, sans toutefois communiquer officiellement.

En conclusion d'un article du journal génoan "Il Seccolo XIX", consacré au mercato de l'équipe, le dirigeant Enrico Preziosi a balayé cette possibilité. "En ce qui concerne le club, de nouveaux démentis sont arrivés à propos de l'intérêt à la fois de l'ancien patron de Lille, Lopez, mais aussi de Lyon, Jean-Michel Aulas", explique le quotidien. "Ce sont des conneries", a lâché Preziosi.

Le milliardaire, à la tête du groupe leader du marché des jouets en Italie, serait enclin à lâcher le club depuis plusieurs années et intensifie les appels du pied ces derniers mois. Le Genoa, où évolue Kevin Strootman (prêté par l’OM), a terminé la saison à la 11e place de Serie A.

Le nom de Lopez lié à d'autres projets

Les rumeurs d’un possible intérêt de Jean-Michel Aulas pour le club de Gênes, situé dans le nord de l’Italie à un peu de 500 kilomètres de Lyon, n’ont pas encore été commentées par le président rhodanien. Le nom de Gérard Lopez, lui, a été cité dans d’autres projets de rachat, comme celui de Southampton (Angleterre). L’homme d’affaires luxembourgo-espagnol s’est investi dans le sport depuis plusieurs années, notamment en F1 et dans le football avec Lille en 2017.

Il a quitté le club en décembre 2020 après la vente du Losc à Merlyn Partnez SCSp pour laisser la place à Olivier Létang. Il était très proche de Christophe Galtier, sacré champion de France dimanhe dernier et qui a annoncé son départ.

NC