RMC Sport

Juve: "Je ne prends pas le moindre produit illicite", rassure Rabiot sur sa prise de muscle

Transformé physiquement depuis son arrivée à la Juventus, Adrien Rabiot a reconnu avoir "pris en masse musculaire" grâce à la méthode de travail du club turinois, mais sans aucun "produit illicite".

En deux années à la Juventus de Turin, Adrien Rabiot n’a pas changé que sur le terrain. Dans une longue interview au site Billion Keys, le milieu des Bleus a reconnu avoir "pris en masse musculaire" depuis son arrivée en Italie. Grand et longiligne alors qu’il évoluait au PSG, Rabiot assure pourtant ne pas squatter la salle de musculation.

"C’est le fruit de la méthode de travail à la Juventus. Pourtant, je ne bosse pas spécifiquement plus que les autres joueurs en salle de musculation. Je pense que c’est davantage lié aux exercices effectués sur le terrain lors de la pré-saison et pendant la saison, ainsi qu’à une bonne hygiène de vie", estime le milieu de terrain, encensé par Laurent Blanc en juillet dernier.

Une transformation physique totalement naturelle ajoute aussitôt Rabiot : "Je rassure tout le monde, je ne prends pas le moindre produit illicite". Formé au PSG, l’international tricolore (14 sélections) revient également sur la différence de travail entre les deux clubs.

"Ici, ça bosse très dur entre deux matches"

"À 10h30 tout le monde est en salle de musculation. Nous réalisons un travail de prévention. […] Au PSG, nous pouvions rester sans faire ce travail en amont d’une séance. Ici, ça bosse très dur entre deux matches. Après chaque entraînement, nous prenons beaucoup de temps pour les soins et le travail de récupération. C’est très professionnel à ce niveau. La mentalité italienne ne tolère aucun écart sur ce plan", raconte Rabiot.

Sous Andrea Pirlo comme sous Maurizio Sarri, l’ex-joueur du PSG s’est imposé comme l’un des cadres à Turin. En deux saisons, Rabiot a déjà joué 79 matches chez les Bianconeri, dont 54 titularisations, et remporté un titre de champion d’Italie en 2020.

Écarté des Bleus après son refus de figurer sur la liste des réservistes pour le Mondial 2018, le milieu a retrouvé sa place et devrait figurer dans la liste de Didier Deschamps pour l'Euro.

SSa