RMC Sport

Serie A: la Juve à l'agonie, Ronaldo mis à l'honneur mais pas en veine

Après l'élimination par Porto en huitième de finale de la Ligue des champions, la Juve a des airs de fantôme. Le club turinois s'est incliné ce dimanche à domicile contre Benevento (0-1), dans le cadre de la 28e journée de Serie A. Mis à l'honneur en début de rencontre, Cristiano Ronaldo a tout tenté mais est sorti frustré.

Cristiano Ronaldo a failli refaire le coup, en tentant sa chance d'un fantastique retourné, comme celui qu'il avait inscrit avec le Real Madrid en 2018, face à la Juve. A l'époque, il avait récolté les applaudissements des fans italiens. Mais le Portugais a eu moins de réussite sur ce même ciseau ce dimanche avec les Turinois. Et il n'a pu empêcher la défaite de son équipe à domicile (0-1) face à Benevento.

Benevento était pourtant sur une série noire

Cette Juve fait peine à voir. Sa défense, autrefois indépassable, est capable de céder comme elle l'a fait sur le but de Gaich, même si c'est sans doute Arthur le plus à blâmer, pour sa relance terrible. L'attaque des Bianconeri n'est pas non plus flamboyante, malgré des tentatives de sa star, sur coup franc, sur retourné ou du pied gauche en angle fermé.

Pas d'idées, pas d'allant, pas d'envie... la machine est enrayée dans les rangs turinois. A tel point qu'une équipe comme Benevento, à la lutte pour le maintien, a pu stopper une série de 11 matchs sans victoire chez le cador. Ou du moins ce qu'il en reste.

Est-ce le coup de massue de l'élimination contre Porto en Ligue des champions qui pèse encore sur les têtes? Ou est-ce simplement le résumé d'une saison d'ores et déjà à oublier pour la Juve?

Le "GOAT" Ronaldo a tout tenté

Cristiano Ronaldo, avant le coup d'envoi, s'était vu remettre un maillot spécial pour ses 770 buts en carrière, floqué "GOAT". Très critiqué ces derniers jours pour son incapacité à porter la Juve vers ce sacre tant attendu en C1, le quintuple Ballon d'or a tout tenté durant la partie, et jusqu'au bout. En manque de réussite, certes. Mais il a surnagé dans un collectif à l'agonie.

En attendant, l'heure est grave pour Turin, seulement quatrième de Serie A et qui voit Naples et la Roma menacer sa place dans le Top 4. Après la trêve, il faudra assurer dans le derby face au Torino.

https://twitter.com/apobouchery Apolline Bouchery Journaliste RMC Sport