RMC Sport

The Best : mais comment Griezmann, 3e meilleur joueur du monde, peut-il être absent du onze de l'année ?

-

- - -

Présent dans le onze-type de l’année de l’UEFA, troisième du Ballon d’Or mais aussi du titre de meilleur joueur de la FIFA, Antoine Griezmann ne figure pas dans l’équipe-type de cette dernière. Une absence qui fait désordre.

Tous les ans, c’est la même histoire, la même salade. L’équipe-type de l’année tombe et avec elle, son lot de critiques, de polémiques et de débats. Celle divulguée ce lundi soir par la Fifa – toujours très attendue de la part du public – lors de la cérémonie de The Best n’a pas fait exception. Au contraire. Alors, certes, on peut d’ores et déjà critiquer la présence de Gerard Piqué dans ce onze de rêve et, par ricochet, l’absence de Pepe, vainqueur de la Ligue des champions et du Mondial des clubs avec le Real Madrid et champion d’Europe avec le Portugal. Mais le choix qui a le plus excité les réseaux sociaux était une absence : celle d’Antoine Griezmann.

Le onze de l'année : Manuel Neuer - Dani Alves, Gerard Piqué, Sergio Ramos, Marcelo - Luka Modric, Toni Kroos, Andrés Iniesta - Lionel Messi, Luis Suarez, Cristiano Ronaldo

A lire aussi: pour Ronaldo, c'est encore Noël

Comment l’international français, 3e meilleur meilleur joueur de l’année, ne peut-il pas figurer dans le onze-type… de l’année ? Comment l’ancien joueur de la Real Sociedad, finalement 3e (avec 7,54 % des voix) derrière Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, ne peut-il pas conserver son rang dans l’équipe de l’année, pris par le Barcelonais Luis Suarez ? Une décision incohérente et injuste, quand le Français a fini meilleur joueur et buteur de l’Euro et a été finaliste de deux compétitions majeures (Euro et Ligue des champions) après avoir porté à bout de bras ses équipes alors que Luis Suarez, meilleur buteur la saison dernière (40 réalisations) a juste remporté la Liga… De quoi animer Twitter et susciter l'étonnement du milieu de terrain d'Arsenal, l'Egyptien Mohamed Elneny.

Plus de 26 000 joueurs du monde entier ont voté

L'explication de cette absence d'Antoine Griezmann, il faut aller la chercher dans la composition du groupe de votants pour le onze de l'année. Ce sont 26 516 joueurs de 69 pays différents qui ont voté. Antoine Griezmann paye donc peut-être un déficit d’image à l’international… Il n’est pas le seul Français qui peut regretter de ne pas figurer dans cette équipe-type. Paul Pogba a été battu par Toni Kroos… de deux voix !

Déjà troisième dans le classement du palmarès du Ballon d’Or, « Grizi » se voit une nouvelle fois finir sur la dernière marche. Autant par sincérité que pour, qui sait, éteindre une certaine frustration, Antoine Griezmann n’a cessé de répéter avant et après la cérémonie que son meilleur moment en 2016 était la naissance de sa fille. En attendant une belle « revanche », sur les terrains, dans les mois à venir ?