RMC Sport

Après son départ du Real, quel nouveau club pour Sergio Ramos?

Arrivé à Madrid en 2005, Sergio Ramos va quitter le Real Madrid, faute d’accord trouver pour une prolongation. Mais le défenseur ne devrait pas prendre sa retraite pour autant. Manchester City, Manchester United, le PSG et même le FC Séville le surveilleraient de près.

Après 16 ans au club, Sergio Ramos va quitter le Real. Le club madrilène l’a annoncé ce mercredi soir dans un communiqué. Le contrat du légendaire défenseur de 35 ans expire au 30 juin. Selon les informations du quotidien Marca, le Real lui aurait proposé de prolonger pour une année supplémentaire, avec une baisse de salaire estimée à 10% par an. Une offre que Sergio Ramos aurait refusée.

En contact de longue date avec City

Mais à 35 ans, il n’envisage pas de prendre sa retraite. Où pourrait-il rebondir? Le quotidien AS avance quatre pistes: Manchester City, Manchester United, le PSG et le FC Séville. La piste City serait celle qui tiendrait la corde pour le moment. Car, toujours selon le média espagnol, Sergio Ramos serait de longue date en contact avec les dirigeants du club. Et les finalistes malheureux de la Ligue des champions voudraient renforcer leur défense, après le départ acté d’Eric Garcia (Barcelone) et celui possible d’Aymeric Laporte. Manchester United recherche également un défenseur central de premier plan pour accompagner Harry Maguire.

Même objectif du côté du PSG, où il pourrait combler le vide laissé par le départ de Thiago Silva l’été dernier. Mais le club parisien est davantage concentré sur un dossier de taille: la prolongation de Kylian Mbappé. Enfin, AS avance la piste du FC Séville, où Ramos a fait ses débuts, jusqu’à son départ au Real en 2005. Mais les prétentions salariales du joueur pourraient poser problème.

Un départ vers la MLS semble également envisageable. A la recherche de gros coups, David Beckham pourrait voir d’un bon œil la perspective de l’accueillir à l’Inter Miami. D’autres grosses écuries de MLS, comme le Los Angeles Galaxy (qui déjà vu passer des stars comme Zlatan Ibrahimovic ou Steven Gerrard dans le passé), ne seraient sans doute pas contre non plus.

C’est en tout cas le mois des bouleversements pour Sergio Ramos. Le défenseur, dont la saison a été rythmée par les blessures, n’a pas été retenu pour disputer l’Euro avec la Roja.

LL