RMC Sport

Mercato: Giroud ferait-il le bon choix en rejoignant l'Inter Milan?

Abonné au banc de touche à Chelsea, Olivier Giroud a fait d'un départ à l'Inter Milan sa priorité afin de retrouver du temps de jeu. Un choix qui peut surprendre tant Romelu Lukaku et Lautaro Martinez semblent intouchables chez les Nerazzurri. Mais Antonio Conte connaît bien le Français et pourrait lui permettre de se relancer.

Il pourrait bien découvrir un nouveau championnat cet hiver. En manque de temps de jeu à Chelsea, Olivier Giroud se rapproche de l’Inter Milan. Un accord n’a pas encore été totalement trouvé entre les deux parties, mais les bases se situent sur un contrat de deux ans et demi, comme l’a révélé Sky Italia. Il reste désormais aux Blues et aux Nerazzurri à trouver un accord pour régler l’opération.

Déterminé à rejoindre l’Inter, Giroud reste donc suspendu à la décision de Chelsea, qui aimerait lui trouver un remplaçant. Un joueur qui devra accepter de passer la majorité de son temps sur le banc au vu de la situation vécue par Giroud depuis le début de la saison. Barré par Tammy Abraham, l’une des révélations de la première partie de saison en Angleterre avec déjà 12 buts inscrits en Premier League, mais également derrière Michy Batshuayi dans la hiérarchie des attaquants, l’ancien Montpelliérain n’a pris part qu’à sept rencontres sous les ordres de Frank Lampard.

Toutes compétitions confondues, il n’a passé que 282 minutes sur les terrains. Son dernier match, face à West Ham en championnat (0-1), remonte au 30 novembre. Une situation devenue très compliquée à l’approche de l’Euro. Même si son statut et son efficacité sous le maillot bleu parlent pour lui, Giroud a été averti à plusieurs reprises par Didier Deschamps. "Il est très affûté, mais il a besoin comme tous les joueurs d’avoir une activité sur le terrain plus importante que celle qu’il a sur ces deux derniers mois", prévenait le sélectionneur en novembre lors du dernier rassemblement des Bleus.

Même discours au début du mois au micro de Téléfoot: "Il ne peut pas se contenter de jouer si peu." Si un départ de Chelsea ne peut que lui être bénéfique, rejoindre l’Inter peut s’apparenter à un pari risqué. Beaucoup lui conseilleraient plutôt de signer dans un club moins huppé, mais où il serait presque assuré d'être titulaire à chaque match.

Il peut espérer entrer dans la rotation

Car en Lombardie, la paire Romelu Lukaku-Lautaro Martinez semble quasi-intouchable. A eux deux, le Belge (14 buts) et l’Argentin (9) ont claqué 23 des 39 buts inscrits cette saison par l’Inter en Serie A. Si elle occupe la tête du classement après 18 journées, elle le doit en grande partie à la complémentarité de son duo d’attaque, parfaitement épanoui dans le 3-5-2 cher à Antonio Conte.

"Nous sommes de grands amis, on fait beaucoup de choses ensemble même en dehors du terrain. Je suis très heureux de la façon dont nous jouons ensemble, mais nous devons encore travailler", se félicitait Lukaku début janvier dans les colonnes de la Gazzetta dello Sport. Même s’il présente un profil différent, Alexis Sanchez sera un autre concurrent pour Giroud. Tenu éloigné des terrains pendant près de trois mois en raison d’une blessure à la cheville, le Chilien a retrouvé le banc le week-end dernier à Naples.

Giroud et Conte, époque Chelsea
Giroud et Conte, époque Chelsea © AFP

Mais s’il veut se rassurer, Giroud peut se dire que l’Inter, en plus de la Serie A et de la bataille avec la Juve pour le titre, est encore engagée en Coupe d'Italie et en Ligue Europa (dont Giroud avait terminé meilleur buteur la saison dernière avec 11 buts). Conte aura donc besoin de munitions pour faire souffler sur certains matchs Lukaku et Lautaro, qui enchaînent les titularisations depuis le début de la saison.

Certes, l'Italien Sebastiano Esposito représente une solution intéressante, mais il n’a que 17 ans et son jeu a encore besoin d’être poli. La santé fragile d'Alexis Sanchez est un autre point d'interrogation. A l’Inter, Giroud retrouverait également un entraîneur qui présente l’avantage de bien connaître ses qualités pour l’avoir dirigé chez les Blues entre janvier et juillet 2018. Malgré des prestations parfois décevantes, et alors confronté à la concurrence d’Alvaro Morata, Giroud avait à l’époque pu compter à plusieurs reprises sur le soutien du technicien italien.

"Il a été une bonne recrue pour nous. On parle d'un joueur d'expérience, un joueur de niveau international. On doit être satisfait de ce recrutement", avait souligné Conte au moment de dresser le bilan des premiers mois passés par Giroud à Chelsea, en mai 2018. Le Français, lui, avait confié à Téléfoot qu'il avait accepté de quitter Arsenal pour rejoindre les Blues après avoir été séduit par le discours de l'ancien coach de la Juve. Deux ans après, l'histoire pourrait bien se répéter.

>> Suivez l'actualité du mercato en direct

RR