RMC Sport

Mercato: Griezmann détaille son plan pour rejoindre la MLS

Sous contrat avec le FC Barcelone jusqu'en juin 2024, Antoine Griezmann a déjà les idées claires concernant son avenir. Dans un entretien accordé au Figaro, l'attaquant français a rappelé son attrait pour les États-Unis et la Major League Soccer (MLS) qu'il se voit bien rejoindre après son aventure au Barça.

Antoine Griezmann est pleinement concentré sur l'Euro avec l'équipe de France, qui affrontera la Hongrie ce samedi (15h). Mais cela ne l'empêche pas pour autant d'avoir les idées claires concernant son avenir en club.

Lié au FC Barcelone jusqu'en juin 2024, l'attaquant tricolore est maintenant installé en Espagne depuis un long moment, faisant ses débuts dans le monde professionnel en Liga avec la Real Sociedad en 2009 et n'ayant jamais quitté le championnat ibérique depuis.

Mais Griezmann a un plan de carrière déjà bien tracé en tête. Dans un entretien accordé au Figaro, le natif de Mâcon a rappelé son attrait pour les États-Unis et la culture américaine et se verrait bien évoluer en Major League Soccer (MLS) dans les années à venir, après son passage au FC Barcelone.

"Il me reste encore trois ans à tenir, plaisante le joueur au moment d'aborder la question d'une aventure outre-Atlantique. Je dois faire attention à ma ligne, car à tout moment je peux glisser... Mon contrat avec Barcelone court jusqu'en juin 2024 et après je pense que ce sera le bon moment pour partir aux Etats-Unis. J'adore ce pays, cette culture, la NBA et l'envie de découverte me guide, mais j'ai aussi une famille à bouger."

Griezmann recherche le calme et la tranquillité

Comme de nombreux joueurs avant lui, Antoine Griezmann rêve d'une fin de carrière plus tranquille, le football européen étant très exigeant sur le plan physique comme sur le plan mental.

Toujours dans les colonnes du Figaro, le numéro 7 de l'équipe de France est revenu sur les complexités de la célébrité et le traitement médiatique qui pèse également sur sa famille.

"Jouer avec mon fils en attendant la sortie d’école de ma fille, je ne le fais jamais, car j’ai peur qu’on prenne des photos d’eux, on fait très attention avec ma femme sur cet aspect-là. Pour les protéger tout simplement, car nos enfants n’ont rien demandé. C’est aussi pour ça que j’aime les États-Unis et que j’ai envie d’y aller, car tu passes inaperçu, ce qui n’est pas le cas en France ou en Espagne."

Un dernier chapitre plus en retrait des regards, dans un nouveau pays, à la découverte d'une nouvelle culture, Griezmann en rêve. Mais le Français est conscient qu'il faudra encore tenir le cap quelques années au plus haut niveau avant de pouvoir traverser l'Atlantique.

Luca Demange