RMC Sport

Mercato: Guardiola répond à l’intérêt du Barça pour Sterling

De passage en Catalogne, Pep Guardiola s’est exprimé au sujet des rumeurs qui envoient Raheem Sterling au FC Barcelone. Le coach de Manchester City n’a pas fermé la porte au départ de son ailier de 26 ans. En estimant que le club blaugrana était encore attractif, malgré ses difficultés actuelles.

Pep Guardiola a profité de la trêve internationale pour se rendre en Catalogne, où il a participé à un tournoi caritatif de golf. L’occasion pour le coach de Manchester City de répondre aux questions des journalistes locaux. Après avois salué l’arrivée de Xavi sur le banc lui qui était présent lors de sa présentation au Camp Nou, Guardiola a été interrogé sur l’intérêt du FC Barcelone pour Raheem Sterling. "Je n’ai aucune idée, je ne sais pas", a d’abord répondu l’entraîneur des Skyblues au sujet de son ailier de 26 ans. Avant de lâcher: "Si Barcelone est intéressé par l’un de nos joueurs, je suis convaincu que…"

Une phrase en suspens que le technicien catalan a été invité à développer. "Barcelone continue d’être un club attractif, plus qu’attrayant, a-t-il alors expliqué dans des propos rapportés par Mundo Deportivo. La ville, le club et son histoire séduisent toujours beaucoup les entraîneurs et les joueurs. Si Barcelone s’intéresse à un de nos joueurs, ils vont mettre la machine en marche. C’est un paquebot. Le Barça, que ce soit en bien ou en mal, peut faire ce qu’il veut".

"S’il y avait une opportunité d’aller ailleurs…"

De quoi laisser la porte grande ouverte aux spéculations. Sous contrat jusqu’en 2023, Sterling traverse une période difficile à City, où il a perdu sa place de titulaire. L’international anglais (71 sélections, 18 buts), auteur de 2 buts et 1 passe décisive en 15 apparitions cette saison (toutes compétitions confondues) a d'ailleurs lui-même évoqué la possibilité de quitter le club.

"S'il y avait une opportunité d'aller ailleurs, je serais ouvert à cette idée en ce moment", a-t-il confié le mois dernier, lors d'une conférence organisée par le Financial Times. L’ancien dribbleur de Liverpool, recruté en 2015 pour 63 millions d’euros, a même donné ses préférences en cas de départ: "En tant que joueur anglais, je ne connais que la Premier League. J'ai toujours su que, peut-être un jour, j'aimerais jouer à l'étranger et voir comment je relèverais ce défi. Je devrais apprendre quelques langues différentes. J'aime bien l'accent français et l'espagnol".

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Journaliste RMC Sport