RMC Sport

Barça: "Xavi n’a pas besoin d'être mon héritier", Guardiola refuse la comparaison

Pep Guardiola a tenu à libérer Xavi de son héritage à Barcelone ce mardi selon des propos prononcés pour la presse locale. L'actuel entraîneur de Manchester City ne souhaite pas que l'on voit le nouveau technicien du club catalan comme une version mise à jour de lui-même.

Ancien joueur de Pep Guardiola du côté de Barcelone, Xavi ne doit pourtant pas être comparé à son ancien mentor. Fraîchement nommé sur le banc du club blaugrana, le milieu de terrain n'est pas une version 2.0 de l'actuel coach de Manchester City...selon Pep Guardiola. Présent au Camp Nou lundi pour l'intronisation du champion du monde 2010, le boss des Skyblues s'est exprimé dans la presse pour tenter de faire oublier son héritage.

"Xavi n'a pas besoin d'être mon héritier ou l'héritier de quelqu'un d'autre. Il faut qu’il soit lui, a lancé auprès de La Vanguardia celui qui a entraîné le Barça entre 2008 et 2012. Nous, les entraîneurs, sommes ce que nous sommes, c’est lui qui doit prendre les décisions. Il ne doit pas regarder le passé. Les gens ne doivent pas oublier qu'à mon époque, nous avons aussi joué de très mauvais matchs, nous avons perdu des titres, peu, mais nous en avons perdu. C'est la réalité. Ce que nous devons faire, c'est aller de l'avant avec enthousiasme.”

Remonter la pente "petit à petit"

Officiellement présenté aux socios et à la presse ce lundi, Xavi Hernandez doit reconstuire le Barça après plusieurs saisons très compliquées pour l'entité catalane. Sa nomination après l'éviction de Ronald Koeman apparait comme une évidence pour celui qui l'a dirigé pendant quatre ans en Liga.

Et selon l'emblématique technicien, désormais installé en Premier League, Xavi va faire du bien à leur club de coeur. Malgré une seule expérience au Qatar avec Al Sadd, l'ancien milieu blaugrana va aider Barcelone à remonter la pente: "Petit à petit. Personne ne vous juge en fonction de la difficulté de la situation, vous devez donc trouver la meilleure façon d'en tirer le meilleur parti, a encore rappelé Pep Guardiola. Si nous commençons à penser à ce qui manque, nous n'avancerons pas."

>> La Liga est accessible via l'offre RMC Sport-beIN Sport

Nommé ce lundi sur le banc du Barça, Xavi va désormais profiter de la trêve internationale pour préparer son premier match en tant qu'entraîneur de l'équipe première. Le 20 novembre, Xavi dirigera sa première rencontre en Liga pour un derby face à l'Espanyol.

Seulement neuvième du classement à six points des places qualificatives en Ligue des champions, Barcelone a besoin de points Une victoire constituerait la première étape de la reconstruction catalane. Une sorte de Barça 2.0 cette saison, même sans Pep Guardiola.

JGL