RMC Sport

Mercato: le Barça "ouvert à toutes les propositions" pour Griezmann

En marge de la présentation de Memphis Depay à la presse ce jeudi, le président du Barça Joan Laporta a évoqué le cas Antoine Griezmann. Après avoir souligné les qualités du champion du monde, il a plus ou moins explicitement ouvert les portes à un départ du Français.

Il n'y en avait pas que pour Memphis Depay ce jeudi dans les coursives du Camp Nou. Présenté officiellement à la presse, l'ancien capitaine de l'OL s'est - un peu - fait voler la vedette par l'un de ses nouveaux coéquipiers, à savoir Antoine Griezmann.

Interrogé sur la situation du Français, annoncé sur le départ, le président du Barça Joan Laporta a accepté de répondre à quelques questions des journalistes. "C'est un joueur du Barça, il a un contrat en cours et à moins qu'il n'y ait des circonstances différentes, il est chez nous", a-t-il d'abord déclaré, louant les qualités du champion du monde. "Il y a eu quelques mouvements (à son sujet) sur le marché mais c'est normal en cette période. Nous ne pouvons pas nier qu'il y a eu un intérêt pour le joueur et cela montre sa qualité."

"Si le marché bouge, nous sommes ouverts à toutes les propositions"

Mais quelques minutes plus tard, les portes semblaient s'ouvrir. "Le mercato ne fait que débuter, il n'a guère bougé, a poursuivi Laporta. Les clubs ont certaines difficultés. Griezmann est un joueur qui a des possibilités, avec des clubs intéressés, et nous construisons l'effectif avec le souci d'un équilibre financier. Avec Antoine, nous n'avons aucun problème, nous sommes contents de lui. Mais si le marché bouge, nous sommes ouverts à toutes les propositions qui nous seront présentées car nous sommes dans un moment délicat où nous devons équilibrer les comptes. (...) Nous sommes ouverts à toutes les options sur le marché, à condition de garder une équipe compétitive." Une rationalité économique, un pragmatisme bien plus assumé qu'il n'y paraissait...

D'autant qu'en parallèle, le directeur du football du club catalan Mateu Alemany ne s'est pas montré beaucoup plus rassurant sur ce point: "Le marché bouge, c'est particulier, avec peu de disponibilité financière et d'imagination pour proposer des échanges mais nous l'apprécions beaucoup. C'était un investissement de haut niveau pour le club et nous en sommes très satisfaits. Toutes les institutions doivent être ouvertes à toutes les situations mais ce n'est pas facile pour un club de proposer une offre à son niveau."

CP