RMC Sport

Mercato: Manchester City et le Real Madrid en pole pour Haaland

Erling Haaland attise les convoitises des plus grands clubs en Europe. Mais selon Sport Bild, Manchester City et le Real Madrid auraient une longueur d’avance sur leurs concurrents. Reste à savoir quand l’attaquant de Dortmund changera de club. A priori, en 2022. Mais pourquoi pas dès l’été prochain?

C’est le rival annoncé de Kylian Mbappé pour la décennie à venir. L’homme qui marque plus vite que son ombre depuis ses débuts professionnels. A tout juste 20 ans, Erling Haaland est logiquement dans le viseur des plus grands clubs européens. Reste à savoir qui réussira à s’offrir l’attaquant norvégien, arrivé à Dortmund l’an passé en provenance de Salzbourg (pour 20 millions d’euros). Dans son édition papier, Sport Bild consacre ce mercredi un large dossier à l’avenir du phénomène norvégien. Et le quotidien allemand dégage une tendance assez claire. Deux clubs seraient aujourd’hui les mieux placés pour accueillir Haaland: Manchester City et le Real Madrid.

Le club anglais est même présenté comme le favori. Les leaders de Premier League ont les fonds nécessaires pour boucler une telle opération, qui n’est pas à la portée de tous en cette période de crise financière liée au Covid-19. L’équipe de Pep Guardiola peut également offrir un rôle de choix au buteur du Borussia avec le départ annoncé de Sergio Agüero, en fin de contrat à l’issue de la saison.

>> Les infos mercato en direct

Manchester United a missionné Solskjaer

Mais le Real a aussi de solides arguments à faire valoir. Le club merengue a entamé son opération séduction il y a plusieurs mois et Haaland n’y serait pas insensible. Les demandes salariales du Norvégien seraient même jugées plus acceptables que celles de Kylian Mbappé, qui n’a toujours pas tranché concernant son avenir au PSG. Mino Raiola, son agent, pourrait jouer un rôle déterminant en faveur de la Maison Blanche, avec qui il aimerait collaborer davantage. Florentino Perez, le président du Real, entretient lui une excellente relation avec Hans-Joachim Watzke, le PDG de Dortmund. De quoi poser les bases d’une négociation cordiale.

Mais le dossier s’annonce difficile à concrétiser car d’autres écuries importantes restent à l’affût. A commencer par Manchester United. Les Red Devils compteraient notamment sur leur entraîneur Ole Gunnar Solskjaer, lui aussi Norvégien, pour convaincre son compatriote de rallier Old Trafford. Les deux hommes échangent régulièrement mais les récents résultats des partenaires de Paul Pogba ne représentent pas une énorme garantie au niveau sportif.

Chelsea ne l’attire pas, le Bayern passe son tour

Chelsea aussi s’intéresserait de près à celui qui a inscrit 27 buts en 27 apparitions cette saison. Sauf qu'Haaland ne serait pas très emballé par le projet des Blues. En tant que talent du Borussia Dortmund, il est forcément dans les petits papiers du Bayern Munich. Mais Sport Bild évoque un pacte de non-agression entre les deux clubs de Bundesliga et explique que le géant bavarois n’aurait pas l’intention de se montrer actif dans ce dossier. Pour cette fois, en tout cas.

Reste à savoir quand Haaland, dont la cote est estimée à 110 millions d’euros par le site spécialisé Transfermarkt, quittera le Signal Iduna Park. Malgré un contrat qui court jusqu’en 2024, il aurait négocié une possibilité de sortie dès 2022. Mais vu le contexte instable dans lequel le foot mondial est englué, la porte ne serait pas totalement fermée pour l’été prochain. A condition que tout le monde s’y retrouve.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Journaliste RMC Sport