RMC Sport

OM: Milik dément les rumeurs de départ

Arkadiusz Milik a réagi ce vendredi aux nombreuses rumeurs au sujet de son avenir à l'OM, auprès de Canal +. Arrivé en janvier, le buteur polonais se sent bien à Marseille et en Ligue 1.

Arrivé lors du mercato hivernal, Arkadiusz Milik réalise des débuts prometteurs avec l’OM. En treize apparitions toutes compétitions confondues, l’attaquant polonais a déjà marqué six buts et délivré une passe décisive. De quoi faire naître de nombreuses rumeurs sur un potentiel départ dès l’été prochain. Interrogé par Canal + en marge du nul concédé face à Strasbourg (1-1), le Polonais de 27 ans s’est montré assez clair.

"[Pourquoi voulez-vous déjà quitter Marseille?] Ce n'est pas la vérité. C'est ce que les médias disent, ce qu'ils inventent. Je n'ai jamais dit que je voulais quitter Marseille, a expliqué l’ancien joueur de Naples. Je suis très heureux ici. Je me sens bien et Marseille m'a donné une chance dans un moment difficile. J'ai vraiment apprécié. Je suis heureux ici, je joue, je marque. [...] Je le redis, je suis heureux ici, j'ai un contrat avec Marseille. Cela dépendra aussi du club."

>> Les infos du mercato sont dans le direct commenté sur RMC Sport

Milik: "Beaucoup de choses sont fausses"

Après avoir assuré que son désir de remporter la Ligue des champions était un rêve, et non un indice sur un possible départ estival, "Arek" Milik a également tordu le cou à l’information venue d’Italie et faisant état d’un intérêt du PSG et de son directeur sportif Leonardo.

"Je sais ce que vous allez me demander. C’est à propos de Paris, a lancé le Polonais. Non. En Italie, la presse parle beaucoup quand il s’agit de football. Beaucoup de choses sont fausses et sortent pour mettre la pression sur les clubs. [Le PSG ce n’est pas une bonne information ?] Non. Le football est un business. On doit jouer au foot mais au-dessus de nous, les gens ont besoin de faire de l'argent. C'est comme ça, il faut vendre des journaux, que les gens les lisent. C’est comme ça, il faut l’accepter."

JGL