RMC Sport

JO 2021 (cyclisme): Roglic a oublié de s'arrêter à la fin du contre-la-montre!

Sacré champion olympique du contre-la-montre après une prestation insolente, Primoz Roglic a semblé vouloir repartir pour un tour après avoir franchi la ligne d’arrivée, ce mercredi lors des Jeux olympiques de Tokyo 2021.

Primoz Roglic a écrasé le contre-la-montre des Jeux olympiques de Tokyo 2021, ce mercredi en s’imposant avec plus d’une minute d’avance sur le Néerlandais Tom Dumoulin (2e à 1’01’’39) et l’Australien Rohan Dennis (3e à 1’03’’90) alors que le Français Rémi Cavagna a terminé loin (17e à 3’34’’87). Une démonstration que le Slovène a prolongée au-delà de la ligne d’arrivée.

Après avoir conclu le deuxième et dernier tour du circuit Fuji Speedway, le double vainqueur du Tour d’Espagne (2019 et 2020) a poursuivi son effort. Il a semblé se relever brièvement puis, comme pris d’un doute, a repris sa position aérodynamique dans la longue ligne droite d’après arrivée. Il a finalement mis un terme à son effort plusieurs centaines de mètres plus loin.

>> Suivez toutes les infos sur les JO 2021 EN DIRECT

Roglic n’a pas obtenu l’information de ses entraîneurs puisque le port d’oreillettes n'est pas autorisé lors des épreuves cyclistes aux Jeux olympiques, contrairement aux courses UCI le reste de l’année. Un coureur encourt la disqualification s’il "communique par radio ou utilise tout autre moyen de télécommunication", indique le règlement de l’UCI pour les JO.

Une célébration en référence au saut à skis

Il n’en a pas eu besoin pour s’offrir l’un de ses plus grands succès en carrière cycliste, débutée il y a seulement 10 ans après avoir brillé en saut à skis. Il a d’ailleurs fait référence à son ancienne discipline en arrivant sur le podium à la manière d’un atterrissage en bas d’un tremplin.

Roglic retrouve un large sourire après avoir vécu un nouveau Tour de France frustrant. Le Slovène avait perdu tout chance de victoire finale en chutant lourdement dès la 3e étape. Il a finalement abandonné avant la 9e étape. Cela lui a finalement permis de bénéficier d’un temps de préparation plus long que certains de ses concurrents pour les Jeux olympiques. Il a terminé 28e de la course en ligne, conclue à la troisième place par son compatriote, Tadej Pogacar, vainqueur de son deuxième Tour de France une semaine plus tôt.

NC