RMC Sport

Tour de France: distancé au général, Roglic met fin à son calvaire et abandonne

Primoz Roglic ne prendra pas le départ de la neuvième étape du Tour de France ce dimanche entre Cluses et Tignes. Le Slovène de la Jumbo-Visma était largement distancé au classement général et a préféré abandonner en raison de ses blessures.

On tient la première victime du tour de force de Tadej Pogacar dans les Alpes. Epoustouflant vainqueur de la huitième étape ce samedi, le jeune slovène a enfilé le maillot jaune et semble intouchable sur le Tour de France.

Relégué à plus de 39 minutes de son compatriote, Primoz Roglic a abandonné ce dimanche matin et ne participera pas à la neuvième étape de la Grande Boucle entre Cluses et Tignes en raison de ses blessures trop importantes.

>> Le direct de la neuvième étape du Tour c'est sur RMC Sport

51e du classement général provisoire, le leader de l’équipe Jumbo-Visma a choisi de mettre fin à son supplice sur cette édition 2021. Dauphin de Pogacar l’an passé, Primoz Roglic a joué de malchance cette année. Il n’a jamais vraiment eu d’espoir de briller après sa chute.

"Il ne sert à rien de continuer ainsi. Maintenant, il est temps de récupérer et de me concentrer sur mes nouveaux objectifs, a réagi l’intéressé dans un message partagé sur le site de la formation néerlandaise. Je suis très déçu de devoir quitter le Tour, mais je dois l’accepter tel qu’il est. Je reste optimiste et j’attends avec impatience la suite."

Roglic: "Les étapes longues et difficiles font des ravages"

Durement touché et diminué par sa grosse chute lors dès la troisième étape à une dizaine de kilomètres de Pontivy en Bretagne, Roglic a limité la casse dans le contre-la-montre mercredi à Laval, où il n'a lâché que 44 secondes à Pogacar, déjà dominateur.

Mais l’ancien sauteur à skis a finalement subi le contrecoup de ses blessures, de multiples contusions, dans la longue étape (249 km) menant vendredi au Creusot (Saône-et-Loire), avant de terminer très attardé, dans le "gruppetto", la première étape de montagne au Grand-Bornand.

"Immédiatement après ma chute dans la troisième étape, je ne pensais pas que cela annoncerait mon départ du Tour. Je n’ai jamais regardé aussi loin. Après quelques jours, j’ai vu que je ne faisais aucun progrès dans mon rétablissement, a encore regretté Primoz Roglic. Même si je me suis surpris moi-même dans le contre-la-montre, j’ai eu un mauvais pressentiment les jours suivants. Les étapes longues et difficiles font des ravages. Je vais maintenant me concentrer sur ma convalescence."

Cet abandon sur le Tour de France constitue un coup très dur pour Primoz Roglic qui avait fait de cette course son principal objectif de la saison. Reste désormais à savoir si le Slovène aura suffisamment récupéré physiquement et mentalement avant les Jeux olympiques de Tokyo, son autre objectif majeur de l’année. Le temps presse pour le coureur de 31 ans, l'épreuve sur route des JO est prévue le 24 juillet, dans seulement vingt jours.

JGL