RMC Sport

JO: "Ils sont forts, mais pas injouables", assure Fournier avant d’affronter Team USA avec les Bleus

A un peu plus d’un mois de son entrée en lice aux JO de Tokyo face au redoutable Team USA (25 juillet), Evan Fournier ne veut pas voir les Bleus se placer en victimes expiatoires. L’arrière de Boston estime même l’équipe de France capable de battre l'équipe étoilée des Américains.

Les noms qui composeront l’équipe masculine des Etats-Unis, triple championne en titre, ne sont pas encore connus dans leur totalité. Mais entre Kevin Durant, James Harden (Brooklyn Nets), Draymond Green (Golden State Warriors), Bradley Beal (Washington Wizards) ou encore Damian Lillard (Portland Blazers), le Team USA aura, comme à son habitude, une sacrée allure lors des Jeux olympiques de Tokyo (23 juillet-8 août).

Dans un peu plus d’un mois, l’équipe de France rencontrera sur sa route olympique cette armada américaine, pour une entrée en lice forcément corsée dans le tournoi. Une confrontation qui n’effraie pas plus que ça l’arrière des Bleus Evan Fournier, habitué à affronter toutes ces stars plusieurs fois par semaine sur les parquets NBA. "Ils sont forts, mais ils ne sont pas injouables. C’est la meilleure équipe au monde, donc ils seront favoris, mais sur un match tout peut arriver", assure ce mardi dans le Super Moscato Show le Français, qui évolue sous les couleurs des Boston Celtics depuis fin mars.

"Une des meilleures équipe de France depuis que je suis là"

Evan Fournier, qui a été éliminé au premier tour des play-offs contre les Brooklyn Nets début juin (1 victoire à 4), sait mieux que personne quelle attitude il s’agira d’adopter face au Team USA et ses étoiles à chaque poste. "Si tu pars en pensant que tu ne peux pas gagner, t’es déjà mort. C’est une longue compétition, et ça ne restera qu’un match de poules. Ce qui sera important, ce sera de se qualifier pour les quarts et de faire une perf."

En équipe de France depuis 2013, l’arrière de 28 ans assure que cette génération tricolore, toujours dirigée par Vincent Collet et composée de basketteurs majeurs (Rudy Gobert, Nando de Colo, Nicolas Batum), "fait partie des meilleures". "Lorsqu’on était arrivés troisièmes aux championnats du monde (en 2019, où les Bleus avaient battu les Etats-Unis en quart de finale, ndlr), c’était la première fois qu’on jouaient ensemble. Là, on a pris de l’expérience, même si c’est dommage qu’on ait passé deux ans sans pouvoir se voir, à cause de la Covid. Mais c’est une des meilleures équipe de France depuis que je suis là."

Après ce choc face au Team USA le 25 juillet, à la Saitama Super Arena, les Bleus feront ensuite face au vainqueur du tournoi de qualification olympique prévu au Canada, le 28 juillet, avant de défier l'Iran le 31.

Romain Daveau Journaliste RMC Sport