RMC Sport

Mondiaux de judo - Douillet : "Tout bonnement incroyable"

Teddy Riner

Teddy Riner - AFP

Teddy Riner a remporté le huitième titre de champion du monde de sa carrière après sa victoire en finale face au Japonais Ryu Shichinohe, ce samedi à Astana. Le Français devient le judoka le plus titré de l'histoire des Mondiaux. Gigantesque !

17h57 - Même le président fond pour Riner

Le président de la République a même complété son message avec un clin d'oeil : "Vous avez explosé tous les records du judo mondial, vous êtes déjà le président du judo mondial".

17h50 - Le ministre des Sports félicite Teddy

17h42 - Parker, Batum, Grosjean, Flessel... le sport français réagit au 8e sacre mondial de Riner

17h20 - Riner : « Pas ma plus belle journée »

Teddy Riner a conquis son huitième titre mondial, ce samedi à Astana (Kazakhstan). Malgré cette performance inédite dans l’histoire du judo, le Français avoue qu’il s’attendait à un peu mieux de sa part.

A lire ici

16h21 - Chambily : « C’est un Usain Bolt »

Franck Chambily, l’entraîneur de Teddy Riner, livre son sentiment quelques minutes après le 8e titre de champion du monde décroché par son poulain. « C’est la race des champions. C’est un Usain Bolt, lâche-t-il. J’aime bien le comparer à Usain Bolt parce que pour moi c’est l’athlète du moment, il est exceptionnel par son gabarit, sa mentalité et sa générosité. Et Teddy Riner, c’est la légende mais en judo. Physiquement Teddy est quand même vraiment au-dessus quand il prend la manche, et les agressions en permanence à un moment donné l’autre baisse pavillon et c’est là où il peut s’exprimer. Son pire ennemi, c’est lui. Quand il est dans cette dimension, qu’il est dans l’entraînement, qu’il arrive à se mobiliser pour ces grands évènements, aujourd’hui il l’a démontré encore une fois il est encore au-dessus ».

16h08 - Traineau : « Il n’y a plus de mots »

Champion du monde en 1991, Stéphane Traineau ne cache pas qu’il a du mal à trouver un nouveau superlatif pour commenter le 8e titre de champion du monde décroché ce samedi par Teddy Riner. « Il n’y a plus de mots. On en a déjà usés pas mal donc là voilà (rires). Le plus important est qu’il se fasse plaisir, qu’il nous fasse plaisir, les superlatifs on s’en fiche un petit peu, déclare Traineau sur RMC. On peut imaginer que le score monte encore bien plus haut que ça. Pour un simple judoka comme moi, ça parait assez inimaginable. Avec le temps, on regarde ça et on se dit que c’est juste impossible. Il a 26 ans. Maintenant le grand défi qui l’attend, et c’est ce dont il a envie, c’est de doubler la mise au niveau des titres olympiques. »

15h44 - Douillet sur RMC : « Un deal entre Teddy et moi »

Double champion olympique, David Douillet réagit dans l’Intégrale Sports sur RMC au 8e titre mondial de Teddy Riner. Il pense que ce dernier, médaillé d’or en 2012 à Londres, est capable de faire mieux que lui aux JO. « C’est un deal entre lui et moi mais je ne vais pas tout raconter (rires). Les records sont faits pour être battus, déclare Douillet. A l’époque j’ai eu la chance de passer un moment avec Yamashita, qui était le recordman des titres mondiaux et olympiques et il m’avait dit : "Tu sais David, les records sont fait pour être battus, donc fais-le". C’est exactement ce que j’ai dit à Teddy car c’est le sens de la vie, le sens des choses, et c’est très bien comme ça. »

15h37 - Douillet sur RMC : « Tout bonnement incroyable »

« C’est tout bonnement incroyable mais ce n’est pas un hasard, il travaille beaucoup pour ça. On a l’impression que c’est récurrent et assez simple mais tout ça cache énormément de travail. Et aussi un état d’esprit très particulier, cette capacité à oublier les précédents bons résultats, et Dieu si ce n’est pas facile à faire, pour se remettre en question totalement, repartir de zéro totalement et refaire une préparation complète, trouver de nouveaux mouvements pour à nouveau surprendre les autres. C’est un énorme travail. »

15h25 - Canu : « Dans la catégorie des légendes »

Fabien Canu, champion du monde en 1987 et 1989, réagit sur RMC au 8e titre de champion du monde décroché ce samedi par Teddy Riner : « L’athlétisme a Bolt, la natation a Phelps, le judo a Riner. C’est du même calibre. Ce sont des monstres, des légendes. Il est dans cette catégorie des légendes et il n’a que 26 ans. Il y a une telle différence. On a vraiment l’impression qu’il combat avec des cadets. »

15h20- Riner titré !

Teddy Riner a décroché son huitième titre de champion du monde, ce samedi à Astana. Le Français devient le recordman de sacre mondial après avoir pris le meilleur sur le Japonais Ryu Shichinohe.

14h38- Maret : « Le scénario catastrophe »

Cyrille Maret était à une poignée de secondes de sa première médaille mondiale. Il menait face au Belge Nikiforov, touché à une main, avant de se faire contrer (ippon) dans les derniers instants. Le Bourguignon était terriblement déçu. « C’est un cauchemar, avoue Maret. Le combat a pris une tournure que je n’arrive plus à cerner. Je savais qu’il n’attendait plus que le contre. J’ai dû prendre un peu pitié. Au lieu de l’achever directement de ses souffrances, j’ai voulu gagner le combat mais… Me contenter des pénalités. Scénario catastrophe. Je savais qu’il allait vouloir mettre un contre en fin de match. Je n’ai pas été lucide. » A 28 ans, il a regretté ne toujours pas avoir de médaille planétaire chez lui.

14h13- Maret privé de médaille

Cyrille Maret (-100kg) a laissé filer sa première médaille entre les doigts. Alors qu'il menait au jeu des pénalités face au Belge Nikiforov, le Français s'est relâché en concédant un ippon. Son adversaire était pourtant diminué par des crampes aux doigts qui ont peut-être attendri le Dijonnais.

13h55- Riner en finale !

Teddy Riner se qualifie pour la finale après voir remporté son combat face au Sud-Coréen Kim Sung-Min sur un quatrième ippon en autant de combats. Le Français visera un huitième titre de champion du monde face au Japonais Ryu Shichinohe pour un remake de la dernière finale des Mondiaux à Tchelyabinsk (Russie).

13h19- Cruel dénouement pour Maret

Quel scénario cruel pour Cyrille Maret. Alors qu'il menait au jeu des pénalités, le Français s'est fait surprendre à 15 secondes de la fin du combat en concédant un yuko sur uchi mata. Il affrontera le Belge Nikiforov pour une médaille de bronze vers 14h05. Si le Français mène 3-1 dans les confrontations directes, il s'est incliné lors de leur dernière opposition.

11h05- Maret est aussi en demies

Cyrille Maret (-100kg) s'est aussi qualifié pour les demi-finales en battant le Kirghize Mamedov sur un ippon. Rendez-vous à 13h.

10h42- Maret la joue comme Riner !

Cyrille Maret (-100kg) continue sa route vers une première médaille mondiale. Après être sorti des griffes du Kazakh Rakov, il a rapidement plié l’affaire face à l’Italien Di Guida en l’étranglant. Maret est en quart de finale de sa catégorie et sera opposé au Kirghize Mamedov.

10h34- Riner face à Kim Sung-Min

Teddy Riner va retrouver en demi-finale des championnats du monde un combattant qu’il connait bien. Il croisera le fer avec le Sud-Coréen Kim Sung-Min qu’il a dominé 6 fois en autant de matches. Sa dernière victoire remonte à la finale du tournoi de Corée du Sud à l’automne dernier. Kim Sung-Min, 28 ans, compte une médaille mondiale (3e en 2011) à son palmarès. L’autre demi-finale des plus de 100 kilos opposera le Japonais Shichinohe au Géorgien Okruashvili.

10h19- Riner est en demie

Rien ne semble perturber Teddy Riner dans sa quête d’un huitième titre mondial. Après deux ippons lors des deux premiers tours, le Français s’est qualifié pour les demi-finales en venant rapidement à bout de l’Allemand, Breitbarth, 3e des derniers championnats d’Europe, qu’il affrontait pour la première fois. Après l’avoir fait chuter, Riner l’a immobilisé au sol jusqu’à ce que son adversaire abandonne.

10h05- Maret est sérieux

Difficile d’entrer dans un Mondial avec un match plus difficile que celui qui était proposé à Cyrille Maret (-100kg) aujourd’hui à Astana. Mais tout s’est bien déroulé. Opposé au Kazakh Rakov, champion du monde 2009, le Bourguignon a fait preuve d’une grande maîtrise tactique pour faire monter les pénalités (3 à 2). Il passe en huitième de finale. Victoire obligatoire pour être dans la session de l’après-midi. Ce sera contre un Italien ou un Tunisien.

9h39- Riner accélère

Teddy Riner a effectué un pas de plus vers le 8e titre mondial de sa carrière. Ce samedi à Astana, il n’a connu aucune difficulté à punir le Kyrghyze Krakovetskii. Riner a d’abord marqué waza-ari sur une technique de sacrifice (sumi-gaeshi) avant de planter le clou sur un o soto-gari (technique de jambe) pour ippon. Teddy Riner est en quart de finale. Il sera opposé à l’Allemand Breitbarth, vainqueur du Cubain Garcia Mendoza.

8h34- Andéol éliminée

Double championne d’Europe en titre des plus de 78 kilos, Emilie Andéol n’aura pas de deuxième médaille mondiale aujourd’hui à Astana. La Girondine, pas gâtée par le tirage au sort, a subi d’entrée la loi de la Japonaise Tachimoto : « En voyant le tirage, je me suis dit que ça allait être compliqué, avoue la Tricolore. Avant de me remotiver. Au fur et à mesure de la semaine, j’étais prête à y aller. Je me suis dit que c’était possible de faire l’exploit car ça m’est déjà arrivé de la faire tomber en stage. Je pensais le faire aujourd’hui mais je n’ai pas réussi. Sincèrement, elle est plus forte que moi. Ça fait bizarre de perdre au premier tour. Ça fait longtemps que ça ne m’était pas arrivé. » Ancienne membre de l’équipe de France passée sous pavillon turc, Ketty Mathé (devenue Kayra Sayit) est au deuxième tour des plus de 78 kilos.

8h01- Riner par ippon

Teddy Riner n'a pas connu de frayeur pour son premier tour aux Mondiaux de judo à Astana. En quête de son huitième titre mondial, le Guadeloupéen a pris 4'15 secondes pour éliminer l'Estonien Juhan Mettis. Riner menait de deux pénalités avant de placer un ashi-guruma (technique de jambe) fatal (ippon). Rendez-vous avec le Kyrghyze Krakovetskii en huitième de finale.

7h06- Un Estonien pour Riner

Teddy Riner connait son adversaire pour son entrée en lice aux Mondiaux en plus de 100 kilos. L’Estonien Juhan Mettis a obtenu le droit de défier le Français en battant par ippon le Turkmène Meredov. Mettis, 25 ans, n’est jamais monté sur un podium en championnat officiel. Lui et Riner ne se sont jamais affrontés.

7h02- Riner à 140 kilos

Teddy Riner s’est pesé à 140 kilos hier soir lors du passage sur la balance à Astana. Le Français s’échauffe dans la partie de la salle réservée aux athlètes en compagnie de son coach Franck Chambily, de Cyrille Maret (-100kg) et de Philippe Taurines, coach de Maret. En quête d’un huitième titre mondial, Riner s’est livré à quelques exercices physiques comme de la corde à sauter pour lancer sa journée. Ila effectué un combat avec Chambily, un travail sur les mains avec Taurines et bosse ses répétitions techniques avec Maret. Riner est programmé en 11e combat de la journée. Ce sera contre l’Estonien Mettis ou le Turkmène Meredov.

M.M. à Astana