RMC Sport

XV de France: Vahaamahina prend six semaines de suspension

Sébastien Vahaamahina a écopé de six semaines de suspension, ce jeudi, quatre jours après son violent coup de coude sur un joueur gallois lors du quart de finale de la Coupe du monde perdu par la France (19-20).

Après les vagues de critiques, Sébastien Vahaamahina a subi les nouvelles répercussions de son violent coup de coude asséné dans le visage d'Aaron Wainwright, dimanche lors du quart de finale de la Coupe du monde perdu par les Bleus (19-20). Le deuxième ligne a écopé, de la part de World Rugby, de six semaines de suspension, a annoncé ce jeudi son club, Clermont. Il sera requalifié à partir du déplacement des Auvergnats à Toulon en Top 14 le week-end du 21 décembre.

Vahaamahina a participé à son audition depuis Marcoussis

Serge Simon, vice-président de la Fédération française de rugby, était resté sur place à Tokyo afin de défendre le deuxième ligne international (28 ans, 46 sélections), rentré en France avec ses partenaires mardi matin. Le Clermontois a assisté à son audition à distance puisqu'il était à Marcoussis en visioconférence avec son avocat et celui de la FFR. 

Le président de Clermont, Eric De Cromières, était également présent au côté de Sébastien Vahaamahina, qui est très marqué moralement depuis dimanche soir. "Il avait la mine des mauvais jours aujourd’hui à Marcoussis", a confié un proche du dossier.

Un contingent important pour éviter les dégâts après ce geste qui aurait pu le priver de 52 semaines de compétition (sanction la plus lourde envisagée par l'article 17, annexe 1 du règlement de World Rugby, la sanction la plus faible était de deux semaines). Selon nos informations, le clan français était plutôt satisfait de cette sanction.

Il a pris sa retraite internationale

L'expulsion du Clermontois a été accompagnée d'une grosse vague de critiques en étant jugée comme le tournant de la défaite des Français face aux Gallois alors que les Bleus dominaient et menaient au score (19-10). Quelques heures après le match, Vahaamahina avait annoncé sa retraite internationale. Un choix qui n’est pas lié à son exclusion et qui avait été décidé avant la compétition. "Sa décision d’arrêter l’équipe de France a été mûrement réfléchie", a indiqué une source à RMC Sport. De nombreuses personnes avaient mises dans la confidence, notamment le staff de Clermont, son club.

Il va se faire opérer

Le deuxième ligne a aussi annoncé qu'il allait prochainement se faire opérer d’un bras, ce qui l’écartera des terrains plusieurs semaines. Cela lui donnera donc la possibilité de purger sa suspension, appliquée également en club, durant l'intégralité ou une partie de sa convalescence.

NC avec JFP