RMC Sport

Stade Français: Gaël Fickou s’en va déjà au Racing

INFO RMC SPORT - Le centre international Gaël Fickou, dont l’arrivée était bouclée au Racing pour la fin de saison, quittera finalement le Stade Français dans les jours à venir pour rejoindre le voisin francilien.

Gaël Fickou changera de maillot plus rapidement que prévu. Le centre international (27 ans, 63 sélections) devait quitter le Stade Français et rejoindre le Racing 92 en fin de saison. Les plans ont finalement changé. Selon les informations de RMC Sport, Fickou rejoindra le voisin francilien dans les jours à venir. Le contrat devrait être rapidement signé.

Si l’agent Pascal Forni, qui s’est occupé du dossier, n’a pas souhaité s’exprimer, plusieurs sources concordantes nous ont confirmé cette information. Fickou l’aurait même annoncé à ses futurs anciens partenaires du Stade Français ces dernières heures alors que le Racing a souhaité en informer le capitaine Henry Chavancy, actuellement blessé.

Gaël Fickou aurait dû porter une dernière fois le maillot du Stade Français samedi face au… Racing pour le compte de la 21e journée de Top 14. Mais le match a finalement été reporté à une date ultérieure puisque les Ciel et Blanc ont affronté le week-end dernier l’UBB où deux cas de Covid-19, chez des joueurs de première ligne titulaires, ont été diagnostiqués mercredi.

Avec Teddy Thomas, son meilleur ami

Interrogé par RMC Sport mercredi, voilà comment Fickou expliquait son départ estival au Racing: "De jouer avec mon meilleur ami, Teddy Thomas, mais aussi Virimi Vakatawa. C’est un projet séduisant, de superbes infrastructures, beaucoup d’ambitions. Ils jouent la Champions Cup. C’est une équipe qui grandit d’année en année et qui se renforce d’année en année. C’est plaisant, dans un stade incroyable. Ça va être une bonne chose et je prendrai beaucoup de plaisir."

Si l’avenir de Teddy Thomas la saison prochain reste incertain – une prolongation n’est pas à exclure – Fickou et lui pourront donc terminer l’exercice actuel ensemble. L’arrivée de l’ancien Toulousain ne sera pas de trop au Racing. Particulièrement décimé au sein de ses lignes arrières, le club présidé par Jacky Lorenzetti a flairé le bon coup pour se renforcer grâce à l’allongement de la période de mutations en avril (pour un joker médical ou un joueur supplémentaire), et de quelle manière, pour le sprint final. Fickou, qui avait déjà signé un contrat de quatre ans au Racing, arrivera dans le courant de la semaine prochaine au Plessis-Robinson.

Jean-Francois Paturaud