RMC Sport

Top 14: Hastoy et Macalou ciblés, La Rochelle voit grand

Info RMC SPORT - La Rochelle, vice-championne de France et d’Europe, prépare déjà activement la saison 2022-2023 et entend frapper fort sur le marché des mutations. Les internationaux Antoine Hastoy (ouvreur de Pau) et Sekou Macalou (troisième ligne du Stade Français) sont dans le viseur du club maritime. 

La saison 2021-2022 n’a pas encore débuté, il faudra attendre ce week-end, mais cela n’empêche pas les clubs de Top 14 de préparer déjà activement la suivante. Un peu partout, les dirigeants s’activent pour s’attacher les services de potentielles recrues. C’est le cas notamment à La Rochelle. Le club présidé par Vincent Merling voit grand et a déjà ciblé plusieurs profils de haut niveau pour se renforcer.

Selon nos informations, le finaliste malheureux du Top 14 et de la Champions Cup entend enrôler un nouveau demi d’ouverture. Alors que le Néo-Zélandais Ihaia West, qui n’a pas prolongé que d’un an, et Jules Plisson sont en fin de contrat, les Rochelais se sont positionnés sur Antoine Hastoy. Le numéro dix de Pau (24 ans), devenu international cet été lors de la tournée des Bleus en Australie, les intéresse.

Macalou comme successeur de Vito ?

Montpellier est également sur le coup puisque l’avenir du Sud-Africain André Pollard n’est pas réglé. Le MHR s’interroge sur l’intérêt de prolonger un joueur, aussi doué soit-il, régulièrement retenu en sélection, surtout avec la perspective de la Coupe du monde 2023. Hastoy, bien que sous contrat jusqu’en 2023, a une clause qui lui permettrait de faire ses valises. Ses dirigeants sont d’ailleurs au courant de ses sollicitations.

Devant, toujours selon nos informations, La Rochelle s’intéresse à un autre international : Sekou Macalou. Le troisième ligne du Stade Français (26 ans, 5 sélections), joueur spectaculaire capable de coups d’éclats à l’image de ses neuf essais lors de la saison passée, est dans le viseur de Ronan O’Gara et des dirigeants maritimes. Il pallierait alors le départ du Néo-Zélandais Victor Vito. A 34 ans (35 en mars prochain), le double champion du monde est en fin de contrat et ne devrait plus porter les couleurs de La Rochelle où il est arrivé en 2016.

Macalou, très attaché à ses couleurs parisiennes, va-t-il se laisser convaincre ? Le Stade Français aimerait en tout cas le conserver, mais sans doute pas à n’importe quel prix pour un élément qui n’a disputé que 14 matchs de championnat en 2020-2021 en raison de plusieurs pépins physiques. En cas de départ, il imiterait Jules Plisson et Jonathan Danty, eux aussi partis du de Jean-Bouin pour évoluer à Marcel-Deflandre.

JFP et WT