RMC Sport

XV de France: Pesenti en renfort pour remplacer Taofifenua

Info RMC Sport - Pour pallier la blessure de Romain Taofifenua et la très probable suspension de Paul Willemse, le staff a convoqué le 2e ligne de la Section Paloise, Baptiste Pesenti, pour le dernier match du Tournoi des Six Nations face à l’Ecosse vendredi (21h).

La deuxième-ligne du XV de France se sent un peu à nue en ce début de semaine. En effet, les joueurs blessés ou en attente de jugement ne manquent pas: c’est d’ailleurs ce mardi, par visio-conférence, que le Montpelliérain Paul Willemse passera devant la commission de discipline après son carton rouge reçu samedi soir au Stade de France face au pays de Galles (32-30). Il lui est reproché un jeu dangereux, contact avec les yeux ou la zone des yeux de son adversaire, en l’occurrence le pilier gauche Wyn Jones.

Willemse risque plusieurs semaines de suspension. En attendant cette précision, peu (ou pas) de chance de le voir blanchi et sur le terrain vendredi. Pas de chance pour les Bleus, l’autre membre de l’attelage, Romain Taofifenua, a été touché au genou et obligé de sortir dès la 22e minute, remplacé par son coéquipier à Toulon Swan Rebbadj. En gardant en mémoire sa sortie du terrain en boitant, l’optimisme n’est pas forcément de rigueur concernant "Tao". Dans l’attente des examens complémentaires, le staff n’a toutefois pas traîné.

Car selon nos informations, le Palois Baptiste Pesenti (23 ans, 2 sélections) a été convoqué à Marcoussis. Il va venir renforcer un secteur où il ne reste plus que Le Roux (forfait en Angleterre mais revenu au sein d’un groupe élargi la semaine dernière pour remplacer le Bordelais Cazeaux) et Rebbadj, qui tous deux ont plutôt l’habitude de jouer à gauche de la 2e ligne. Le retour de Pesenti est donc une bonne nouvelle. Pourtant, si les Bleus ont perdu deux "droitiers" samedi soir, deux pousseurs de "fort tonnage" avec Willemse et Taofifenua, pas sûr que le Palois, malgré son profil puissant recherché, puisse débuter.

En manque de rythme

Il faut dire qu’il n’a pas joué depuis le… 27 décembre ! C’était lors d’une victoire de la Section face au Stade Français (29-27). Entre-temps, il a fait partie de la liste des 37 joueurs réunis en stage à Nice pour préparer le premier déplacement en Italie, mais pas des 23 pour ce match. Même chose en Irlande. Et s’il devait toutefois remplacer Romain Taofifenua lorsque celui-ci a été touché par le Covid, il n’a pas passé les grilles de Marcoussis, lui-même rattrapé par l’épidémie.

C’est donc un joueur qui n’a pas beaucoup de rythme qui renforce les Bleus. Mais le staff n’a pas le choix. Avec Le Roux et Rebbadj, Galthié et ses hommes disposent de deux "gauchers", même si le Racingman peut (et devrait ?) dépanner à droite. Cazeaux, Geraci et Ducat blessés, la solution Pesenti s’imposait. Son club, Pau, comptait d’ailleurs sur lui pour aller défier Castres samedi. Son mètre 95 et ses 122 kilos devraient plutôt fouler la pelouse du Stade de France pour le dernier opus du Tournoi des Six Nations.

Wilfried Templier et Jean-François Paturaud