RMC Sport

XV de France: Serin estime qu’il aurait dû jouer plus

Remplaçant d’Antoine Dupont comme demi de mêlée, Baptiste Serin estime qu’il aurait dû bénéficier d’un temps de jeu plus conséquent avec le XV de France lors du Tournoi des VI Nations.

Baptiste Serin (26 ans) a conclu son Tournoi des VI Nations sur une notre très amère. Il a reçu un carton jaune deux minutes seulement après son entrée en jeu lors de la défaite de la France à l’Ecosse (23-27), vendredi.

Un jaune "très, très sévère"

"Quand je suis sorti du terrain, je ne savais même pas ce que j’avais fait!, confie-t-il dans La Provence. Je sais que j’ai été ‘bipé’ par l’arbitre de touche, il m’a peut-être confondu avec quelqu’un… J'ai trouvé ça très, très sévère... Qu'il y en ait un qui paye, je pense qu'il vaut mieux que ce soit moi parce que, finalement, on avait plus besoin des avants sur la fin du match que d'un numéro 9. Mais Brice (Dulin, ndlr) a fait pas mal d'efforts en me remplaçant à la mêlée et sans ça, peut-être que sur la dernière action (qui a offert la victoire à l’Ecosse), il aurait eu la lucidité de taper en touche."

Baptiste Serin face à l'Italie
Baptiste Serin face à l'Italie © ICON Sport

Cette incompréhension s’ajoute à une compétition très frustrante pour la doublure d’Antoine Dupont au poste de demi de mêlée. Sur les cinq matchs du Tournoi, le Toulonnais est resté deux fois sur le banc en Irlande et en Angleterre, lors de fins de matchs tendues pour les Bleus. Il n’a finalement passé que 30 minutes cumulées sur le terrain lors de ses trois entrées en jeu en Italie, puis face au pays de Galles et l’Ecosse. Sans langue de bois, il regrette sa faible utilisation.

"Ce carton (face à l’Ecosse) est anecdotique même si je trouve que l’arbitre a clairement abusé, peste le joueur de 28 ans. Je ne sais pas si c’est à l’image de mon Tournoi, mais c’est vrai que je n’ai pas eu beaucoup de temps de jeu. Je pense que j’aurais dû jouer un peu plus mais bon, j'ai déjà eu les discussions avec le staff, je ne vais pas m'étendre dessus. Mais oui, ce fut un Tournoi frustrant, et je suis déçu car je pense que j'avais les moyens d'apporter quelque chose sur les fins de match. J'en suis même convaincu."

Après la défaite en Angleterre où il s’était passé de sang frais et notamment de Baptiste Serin, Fabien Galthié avait assumé son choix. "Nous échangeons, c’est important que les joueurs partagent leur retour et que nous leur donnions notre façon de réfléchir, notre raisonnement, la manière dont on construit l’équipe, dont on vit le match et dont nous prenons les décisions que nous assumons totalement, avait expliqué. Il y a des échanges à ce sujet avec des joueurs comme Baptiste Serin. Nous partageons son ressenti et ses émotions qui peuvent être désagréables, ça vaut pour Baptiste Serin mais aussi pour les autres qui sont dans les 31."

Nicolas Couet Journaliste RMC Sport