RMC Sport

France-Ecosse: Dulin explique son erreur qui a coûté la victoire aux Bleus

Alors que le temps réglementaire du match était terminé, un mauvais choix de l'arrière Brice Dulin a fait basculer le sort de la rencontre du XV de France face à l'Ecosse vendredi soir (23-27).

Sur le terrain comme en dehors, Brice Dulin affronte les problèmes au lieu de les éviter. Et il assume surtout ses propres erreurs. Même quand elles sont aussi grossières et douloureuses à évoquer que ce dégagement qu’il n'a pas fait, en fin de match contre l’Ecosse (23-27), vendredi. L’arrière n’avait qu’à dégager en touche pour assurer un dernier succès dans le VI Nations, alors que la France était devant au tableau d’affichage (23-20) et que l’arbitre aurait alors sifflé la fin de la partie. Au lieu de cela, le ballon est resté sur l’aire de jeu, permettant au XV du Chardon de survivre puis de s'imposer.

Par manque de lucidité, il l’avoue lui-même dans une interview à Midi Olympique en pointant "une accumulation de fatigue", Brice Dulin a préféré relancer et s'est fait coffrer, puis a été pénalisé, offrant malgré lui une dernière munition au XV de Chardon... qui a inscrit l'essai de la gagne à la 85e minute. "Charles Ollivon me fait une passe dans l’axe. Je suis décidé à taper et au moment où je me tourne je vois un Ecossais qui arrive. Dans ma tête, on a l’avantage car le ballon est sorti sur le ruck donc je pense qu’il y a un en-avant", explique t-il à Midi Olympique.

Dulin: "C'est ma prise de décision qui a été mauvaise"

"Je devais sûrement me tourner vers mon en-but et dégager le ballon, comme on l’avait déjà fait dans le tournoi, reconnaît l’arrière rochelais. Avec la fatigue, la prise de décision et l’exécution, tout a été un peu moins rapide que sur une action de début de match et malheureusement on concède cette pénalité qui nous amène à subir une longue offensive écossaise et nous perdons le match. C’est vraiment ma prise de décision qui a été mauvaise."

C’est d’autant plus dommage que le Tournoi des VI Nations était de toute façon perdu pour le XV de France, qui n'avait plus aucun espoir de dépasser les Gallois. "Nous aurions pu finir avec une bonne note avec cette victoire sur l’Ecosse même si on savait que la première place était perdue. On aurait au moins fini sur un succès", souligne Brice Dulin. Incapable de tuer les matchs dans ce Tournoi, contre l’Angleterre et l’Ecosse notamment, la France ne s’est pas encore délestée de tous ses vieux démons.

Mais Brice Dulin n’est pas l’unique responsable, bien entendu. D’ailleurs, ses partenaires n’ont pas cherché à l’accabler: "On n’est pas vraiment revenu là-dessus. Dans les vestiaires, c’est surtout la défaite qui nous plombe le moral. J’espère que ce moment-là me servira de leçon pour que ça ne se reproduise plus." La gestion des fins de match fait partie des détails que les Français auront à régler pour ne pas rester abonnés à la deuxième place.

QM