RMC Sport

XV de France: les All Blacks, un match avec "un relief particulier" pour Galthié et Ibanez

A deux jours du choc entre le XV de France et les All Blacks (samedi, 21h), Fabien Galthié et Raphaël Ibanez ont évoqué ce jeudi l'importance et la place de ce match dans l'histoire de leur groupe, et plus globalement des Bleus.

"Tous les matchs sont capitaux, depuis notre arrivée il n'y a pas un match qui n'est pas capital, qui n'est pas charnière", assure Fabien Galthié. Mais quand même... Après avoir affronté de vaillants mais modestes Géorgiens le week-end passé, le XV de France va défier samedi la Nouvelle-Zélande, la meilleure équipe de la planète. Et, sans vouloir ajouter de la pression à la pression, le sélectionneur des Bleus a reconnu ce jeudi que l'affiche avait un petit truc en plus.

"France-All Blacks, c'est ouvrir un livre d'histoire"

"Quand on connait la qualité de l’adversaire, c'est sûr que le match a du relief, a observé Galthié. Il est challengeant (sic), mais nous nous challengeons au quotidien pour être le plus performants possible."

Et le manager général Raphaël Ibanez d'expliquer ce que représentent les All Blacks: "La Nouvelle-Zélande reste une référence mondiale au niveau du rugby, rappelle-t-il. France-All Blacks, c'est ouvrir un livre d'histoire, c’est écouter les témoignages de nos copains, de diverses générations qui ont vécu des mauvais et des très bons moments. Cela donne un relief particulier. Après, est-ce vraiment significatif en novembre 2021? Ce n'est que du bonheur, mais est-ce vraiment significatif pour cette génération? Tout ce que nous pouvons dire, c’est que jouer les All Blacks est une chose, mais que quand on les bat, on devient un autre joueur."

Un contre-haka de prévu ? "Les joueurs feront ce qu'ils ont envie de faire"

Pour se donner de la force, pour afficher leur envie, et peut-être aussi pour décontenancer leurs adversaires, les Français ont par le passé plusieurs fois tenté de "défier" les All Blacks avant même le coup d'envoi, pendant leur haka. Ont-ils prévu une petite attention pour samedi? "C’est leur rendez-vous, leur histoire, leur rugby, ça leur appartient, répond Galthié. Ils feront ce qu’ils ont envie de faire avant le haka, pendant le haka, après le haka, mais surtout pendant le match."

"Nous attendons simplement de cette équipe qui va se présenter samedi de la solidité, qu’elle se mette en face, avec tout ce que ça comporte de fierté, d’honneur, de ressources aussi, à aller puiser au plus profond de soi dans cette préparation, glisse Ibanez. Tout le challenge pour nous cette semaine, ça a été de faire en sorte qu’ils soient dans les meilleurs conditions pour le combat."

C.C. avec J.-F.P. et W.T.