RMC Sport

Lenzerheide (slalom): un podium pour finir pour Noël et Pinturault

Manuel Feller a remporté le slalom de Lenzerheide ce dimanche en Suisse. L’Autrichien a devancé les deux skieurs français Clément Noël et Alexis Pinturault qui bouclent la saison sur un ultime podium et de belles promesses.

La France est passée à deux doigts d’un final en apothéose ce dimanche lors du slalom de Lenzerheide en Suisse. A huit centièmes pour être exact. Voilà ce qu’il a manqué à Clément Noël pour remporter la dernière course de la saison. Le Français a échoué de peu derrière l’Autrichien Manuel Feller. Encore sur un nuage après avoir remporté le gros globe la veille, Alexis Pinturault a fini à une belle troisième place (à 11 centièmes) derrière Feller et Noël.

"C’est une super manière de finir et de clôturer l’hiver, s’est réjoui Alexis Pinturault après ce joli week-end suisse. […] J’étais forcément un peu fatigué et cela m’a aidé de prendre du rythme pendant la première manche. Je n’avais pas les jambes du feu de Dieu mais suffisamment pour mettre un peu d’énergie dans la seconde pour aller vers le bas."

Noël heureux pour "la machine de guerre" Pinturault

Non-content de sa belle performance individuelle, Clément Noël a aussi félicité Alexis Pinturault pour sa première place au classement général de la Coupe du monde. Un succès qui devrait lui permettre d’aller encore plus loin dans le futur.

"Alexis l’a cherché (ce gros globe), il l’a annoncé et voulait jouer pour le gros globe depuis des années, a encore rappelé le slalomeur tricolore. Quand on annonce les choses comme cela, c’est difficile de tenir la pression. […] Cela reste un humain même si c’est une vraie machine de guerre. Au final, il gagne la course au moment opportun. C’est vraiment magnifique donc bravo à lui. Maintenant il va avoir 150 kilos de moins sur les épaules et il va pouvoir être encore plus libéré. C’est top pour lui et même pour l’avenir."

Noël: "Comme cela qu’il va falloir que je skie à l’avenir"

Passé à côté de certaines courses où le podium lui tendait les bras, Clément Noël a ensuite savouré cette belle deuxième place à Lenzerheide qui lui assure aussi la deuxième place au classement de la Coupe du monde de slalom.

"C’était une journée vraiment spéciale avec la dernière de JB (Grange), c’était très émouvant. Cela m’a touché même si je l’ai peu montré car j’avais une seconde manche à faire, a expliqué Clément Noël après cette dernière course de l’hiver. J’avais à cœur de faire bien pour finir sur une bonne note et donner le sourire à tout monde. Je suis content que cela se soit passé comme ça. Pintu libéré, il a fait du grand ski. J’ai été plutôt malin en skiant bien sur certaines sections mais je suis content de la manière dont j’ai géré la course avec très peu de frayeur. C’est comme cela qu’il va falloir que je skie à l’avenir. J’étais dans le match donc c’est top. […] Je suis content de la manière dont se finit la saison avec cinq podiums et deux victoires."

Grange célébré avant de raccrocher

Leader après la première manche et déjà assuré du petit globe de la spécialité, Marco Schwarz s’est raté et est parti à la faute. Le clan tricolore était à la fête ce dimanche à Lenzerheide avec la belle huitième place de Victor Muffat-Jeandet à l’arrivée. Mais cette course suisse a surtout été l’occasion de célébrer Jean-Baptiste Grange.

Vingtième de la première manche et premier concurrent à s’élance lors de la seconde, le double champion du monde du slalom (2011 et 2015) a savouré le dernier run de sa carrière.

A 36 ans, le vétéran français n’a pas cherché à signer un chrono et est descendu sans se soucier du protocole et a salué ses entraîneurs placés le long du parcours avant d’être accueilli par le reste du clan tricolore en bas de la piste. L’immense carrière du champion valait bien une ultime douche au champagne. Mais avec Noël et Pinturault, la relève est bien assurée.

Jean-Guy Lebreton avec Arnaud Souque