RMC Sport

Tournoi de Marseille: Herbert s'incline face à Medvedev en finale

Le Russe Daniil Medvedev (3e joueur mondial) a remporté dimanche le tournoi de Marseille en battant en finale le Français Pierre-Hugues Herbert 6-4, 6-7 (4-7), 6-4.

Pierre-Hugues Herbert va devoir prendre son mal en patience. Et attendre encore un peu avant de fêter son premier titre sur le circuit ATP, en simple. Le Français a réalisé une formidable semaine de compétition à Marseille, dominant notamment le Grec Stefanos Tsitsipas, mais il s’est heurté à un joueur encore plus fort en finale. Le Russe Daniil Medvedev, tête de série n°1 du tournoi et troisième joueur mondial, en a bavé face au Français, mais il a fini par s’imposer en trois manches, 6-4, 6-7 (4-7), 6-4.

Medvedev: "Tu joues monstrueux"

Il s'agit du 10e titre de la carrière de Medvedev, finaliste du dernier Open d'Australie. Le Russe, âgé de 25 ans, véritable machine à gagner ces derniers mois, deviendra lundi n°2 au classement ATP, derrière le Serbe Novak Djokovic. Comme prévu, Pierre-Hugues Herbert, qui avait remporté la première de leurs quatre confrontations (2-2 désormais), ici même à Marseille, a opté pour un plan de jeu agressif en prenant la balle tôt dès qu’il en a eu l’occasion pour se ruer au filet, la meilleure manière de faire disjoncter son adversaire.

Le plan de jeu a fonctionné dans le tie-break de la deuxième manche. Le Français a été le premier joueur à subtiliser la mise en jeu de Medvedev mais également le premier à lui prendre un set cette semaine, grâce notamment à quelques volées délicieuses, comme sur ce point incroyable à 5-4 en sa faveur dans le jeu décisif. Mais c’est également ce coup qui lui a coûté le match sur son dernier jeu de service de la partie, remporté par le Medvedev sur un dernier retour distillé dans les pattes du Français.

Pierre-Hugues Herbert peut s’en mordre les doigts tant il avait les armes pour créer un nouvel exploit, et surtout deux volées dans la raquette sur ce terrible dernier jeu. Une première côté revers, et la seconde côté coup droit, peut-être encore plus facile à réaliser, à 15-15. Beau joueur, Medvedev n’a pas manqué de saluer la prestation du Français, face auquel il a soulevé son premier trophée de la saison: "On s'est entraînés ensemble la semaine dernière à Rotterdam. A chaque fois que je m'entraîne avec toi, je trouve que tu joues monstrueux et je me demande comment tu ne fais pas finale chaque semaine."

QM