RMC Sport

Open d'Australie: Djokovic ne participera "probablement pas" au tournoi, confie son père

Le n°1 mondial du tennis, Novak Djokovic, ne participera "probablement pas" à l'Open d'Australie "dans les conditions" annoncées de vaccination obligatoire, a déclaré dimanche le père du joueur serbe, en déplorant le "chantage" des organisateurs.

La prudence est de mise, car il s'agit du père de Novak Djokovic, un habitué des phrases chocs, amoureux des formules fracassantes qui feront parler de lui, mais ce dernier a laissé entendre que son n°1 mondial de fils ne participera pas à l'Open d'Australie, en raison des conditions d'accès au tournoi, avec une vaccination probablement obligatoire imposée aux participants.

Neuf fois titré à Melbourne, dont la dernière fois en février, Novak Djokovic refuse de dire s'il a été vacciné ou pas contre le Covid-19, mais le patron du premier tournoi du Grand Chelem de l'année, qui se tiendra du 17 au 30 janvier, Craig Tiley, avait déclaré dimanche dernier que le Serbe "devra être vacciné pour jouer".

"Bien sûr qu'il voudrait de tout son coeur y aller. Parce qu'il est un sportif et parce qu'il y a là-bas beaucoup de nos compatriotes, la diaspora, qui seraient ravis de voir Novak", a déclaré le père de "Nole", Srdjan Djokovic, à la chaîne serbe Prva TV.

Il jure ne pas savoir lui-même si son fils est vacciné

"Mais je ne sais vraiment pas si ça se passera. Probablement pas dans ces conditions, avec ce chantage et alors que c'est fait de cette façon", a-t-il poursuivi. "Je ne ferais pas ça comme ça, et il est mon fils, alors vous pouvez en tirer les conclusions" pour savoir s'il participera au tournoi ou pas, a déclaré Srdjan Djokovic.

Djokovic, 34 ans, pourrait viser à Melbourne un 21e titre record en Grand Chelem. Srdjan Djokovic a également défendu le "droit exclusif et personnel" de son fils à être vacciné ou pas, et affirmé que même lui ne savait pas si "Nole" était vacciné contre le Covid-19.

Il a critiqué les conditions d'une éventuelle participation au tournoi en passant par une quarantaine dans une chambre d'hôtel pendant deux semaines. "Excellente idée, je les félicite, mais qu'ils jouent eux-mêmes alors", a-t-il ironisé au sujet des organisateurs.

Novak Djokovic avait contracté le coronavirus en juin 2020 en marge d'un tournoi caritatif qu'il avait organisé dans les Balkans. Testé positif, tout comme son épouse, il avait affirmé de pas avoir ressenti le moindre symptôme de la maladie.

Deux mois avant, il s'était exprimé contre la vaccination obligatoire pour participer aux tournois.

Avec AFP avec AFP