RMC Sport

Open d'Australie: l'appel de Djokovic sera télévisé

Logé dans un centre de rétention en attendant le verdict de son appel, pour sa demande de visa qui a été refusée par les autorités australiennes, Novak Djokovic sera fixé ce lundi. Le gouvernement a par ailleurs indiqué que l'audience sera retransmise en direct, qui permettra de savoir si le joueur de 34 ans pourra participer à la prochaine édition de l'Open d'Australie.

Rendez-vous dans la nuit de dimanche à lundi pour le nouvel épisode, sans doute final, du feuilleton Novak Djokovic. Arrivé mercredi dernier à Melbourne, le numéro un mondial a été mis à l'isolement depuis en raison d'un visa refusé pour son entrée sur le sol australien. Après une nuit à l'aéroport, le Serbe a rejoint un hôtel, ou plutôt un centre de rétention, où il est logé avec des migrants et des voyageurs en situation irrégulière.

Djokovic positif au Covid-19 le 16 décembre dernier

Prié de quitter l'Australie jeudi, Novak Djokovic a obtenu un délai jusqu'à ce lundi, date où son appel sera examiné. Le site du gouvernement australien a précisé que celui-ci pourra être observé par "tout membre du public", et sera retransmis ainsi en direct. Le verdict sera prononcé vers 10 heures (minuit en France dans la nuit de dimanche à lundi).

Ce samedi, les avocats du nonuple vainqueur de l'Open d'Australie, qui doit participer à la prochaine édition qui commence le 17 janvier, ont transmis un document attestant que Novak Djokovic a contracté le virus en décembre dernier. "La date du premier test Covid PCR positif a été enregistrée le 16 décembre 2021", ont-ils déclaré dans un document déposé auprès du tribunal fédéral, cherchant à annuler le rejet du visa d'entrée du joueur en Australie.

Selon Tennis Australia, organisateur de l'Open d'Australie, un test positif au Covid-19 dans les six mois précédents le tournoi pouvait valoir d'exemption. S'il s'est engouffré dans cette brèche, Novak Djokovic a vu finalement sa demande de visa être refusée par les douanes, lui qui refuse de dire s'il est vacciné. Scott Morrison, premier ministre australien, indiquait ces derniers jours que "les règles sont les règles", et que tout le monde devait s'y plier. Même Novak Djokovic, joueur le plus titré à l'Open d'Australie.

GL