RMC Sport

Open d'Australie: Murray espère que Djokovic "va bien"

Toujours en attente d'une décision concernant sa participation à l'Open d'Australie, Novak Djokovic a reçu le soutien d'Andy Murray, qui espère que le numéro 1 mondial "va bien".

Andy Murray sort du silence. Alors que le feuilleton Djokovic bat son plein, le Britannique a exprimé son inquiétude sur le sujet. "Je vais dire deux choses. La première est que j'espère que Novak va bien. Je le connais bien et j'ai toujours eu de bonnes relations avec lui et j'espère qu'il va bien", a expliqué le quintuple finaliste de l'Open d'Australie dans les colonnes de The Age.

>> Suivez l'Open d'Australie en direct

Une mauvaise pub pour le tennis

Le champion olympique craint que l'ampleur du dossier nuise fortement à l'image de la discipline: "Je ne pense pas que ce soit bon pour quiconque est impliqué. Je pense que c'est vraiment mauvais. Je dois attendre et entendre exactement quelle est la situation avant de commenter davantage. Il est sorti des trucs qui n'ont vraiment pas l'air bien non plus. Je veux d'abord entendre tous les faits avant de donner toutes mes réflexions à ce sujet."

A quelques heures de l'audience du Serbe, le gouvernement australien clame que sa demande de visa soit rejetée. Dans des conclusions longues de 13 pages rendues publiques dimanche, avant l'audience prévue lundi matin, les avocats du gouvernement australien mettent en avant le fait que le champion serbe n'est "pas vacciné". Hostile aux vaccins, Djokovic avait obtenu une exemption à la vaccination obligatoire pour entrer en Australie au motif d'un test positif au Covid-19 le 16 décembre dernier en Serbie (après une première contamination en juin 2020), selon ses avocats.

Mais selon les formulaires d'exemption de vaccination des autorités fédérales australiennes, une infection antérieure au Covid-19 n'est pas une raison valable pour ne pas se faire vacciner. Djokovic a par ailleurs participé à plusieurs événements publics les jours suivants, sans porter de masque.

AS