RMC Sport

Open d'Australie: un joueur canadien s'excuse après avoir taclé Nadal et Federer

Après avoir vivement déploré le silence de Rafael Nadal et Roger Federer, alors que les qualifications de l'Open d'Australie se disputent dans des conditions compliquées en raison d'un air rendu irrespirable par les incendies qui ravagent le pays, le Canadien Brayden Schnur a précisé sa pensée sur les réseaux sociaux.

Les reproches, puis les excuses. Après avoir appelé Rafael Nadal et Roger Federer à s’exprimer sur les conditions de jeu extrêmes de l’Open d’Australie, où les qualifications se disputent dans un air rendu irrespirable par les incendies qui ravagent le sud-est du pays, le Canadien Brayden Schnur a précisé sa pensée dans un long texte publié sur ses réseaux sociaux. "J’aimerais m’excuser auprès de Roger Federer et Rafael Nadal. J’ai un énorme respect pour ces deux joueurs. Leur contribution au tennis est remarquable et suis reconnaissant de tout ce qu’ils font pour leur sport. Je me suis trompé en utilisant le terme 'égoïstes', c’était un mauvais choix de mots que je regrette. J’essayais plutôt d’expliquer que nous avons besoin de leaders comme eux pour entretenir une discussion continue entre joueurs et nous unifier", a-t-il expliqué ce jeudi.

"La contestation doit venir d’en haut"

La veille, celui qui pointe au 103e rang au classement ATP avait vivement appelé Nadal et Federer à prendre la parole pour faire entendre raison aux organisateurs de l’Open d’Australie, certains joueurs demandant le report de l’épreuve. Mardi, la Slovène Dalila Jakupovic a dû abandonner au premier tour des qualifications, victime de quintes de toux sur le court. Le même jour, l'Australien Bernard Tomic a dû faire appel à un médecin le car il avait du mal à respirer lors de sa défaite contre l’Américain Denis Kudla.

Schnur, lui, est sorti de ses gonds après avoir bataillé pendant deux heures pour se défaire de l’Autrichien Sebastian Ofner dans des conditions difficiles. "La contestation doit venir d’en haut. Roger et Rafa sont un petit peu égoïstes, ils ne pensent qu'à eux et à leur carrière. Parce qu'ils sont proches de la fin, ils pensent qu’à leur héritage, mais pas au sport lui-même et à ce qui est bon pour lui. Ils doivent monter au créneau", avait-il lâché dans des propos rapportés par la chaîne de télévision canadienne CBC.

"Je ne me suis jamais plaint de la fumée. Cependant, je pense que les problèmes que nous rencontrons actuellement en raison de la mauvaise qualité de l’air et la controverse concernant la décision de continuer à jouer ou non les matchs est un exemple parfait pour montrer que nous avons besoin d’une meilleure union entre les joueurs. Nous avons besoin du soutien des top joueurs", a-t-il détaillé sur Twitter. Avant d'être critiqués par Schnur, Federer et Nadal avaient ensemble fait un don de 250.000 dollars australiens, soit environ 150.000 euros, destinés à récolter des fonds pour les victimes des incendies en Australie.

dossier :

Roger Federer

RR