RMC Sport

Open d’Australie: un nouveau cas positif dans un avion de joueurs, Djokovic met la pression sur les organisateurs

De nouveaux participants de l’Open d’Australie ont été placés en quatorzaine après leur arrivée à Melbourne en raison d’un cas positif au coronavirus parmi les passagers d'un troisième vol réservé aux joueurs. Le mécontentement gagne et a obligé Novak Djokovic à prendre position.

La polémique ne cesse d’enfler en Australie alors que la montée en puissance vers le premier tournoi du Grand Chelem (du 8 au 21 février) de l’année se poursuit. Après la mise en quatorzaine des passagers de deux avions de joueurs ces derniers jours (47 participants concernés), un troisième vol arrivé à Melbourne ce samedi a connu pareille mésaventure. Un incident partagé par le Français Alexandre Müller sur les réseaux sociaux en publiant une photo du message envoyé par les organisateurs de la quinzaine aussie.

"Malheureusement, nous avons de mauvaises nouvelles pour vous. Nous venons d’être informé par les autorités sanitaires qu’une personne se trouvant à bord de votre avion arrivé de Doha ce samedi a été testée positive à la Covid-19, explique ainsi le message des officiels. Toutes les personnes présentes à bord doivent s’isoler et observer une période de quarantaine de quatorze jours. Nous savons que cela a un impact majeur sur vos préparatifs de l’Open d’Australie. Nous sommes là pour faire notre possible afin d’atténuer ces conséquences."

A l’image du Français, éliminé au dernier tour des qualifications et présent dans l’avion en qualité de potentiel lucky looser, plusieurs dizaines de passagers (25 joueurs) se trouvaient à bord de ce vol dont tous joueurs ayant décroché leur billet pour le grand tableau.

Selon les informations de RMC Sport, Benoît Paire s’y trouvait aussi mais n’est pas le cas positif. Il semblerait que la personne concernée ne soit pas un joueur.

Djokovic agacé par les mesures de quarantaine

Numéro 1 mondial et président de l’associations des joueurs, Novak Djokovic a fait part de son mécontentement. Bien qu’installé dans une bulle sur-mesure à Adélaïde, le Serbe a semblé excédé par la rigueur du protocole sanitaire imposé a par l'organisation de l'Open d'Australie.

Au cœur des tensions, l'isolement strict de quatorze jours imposé aux cas contacts dans les vols affrétés ces derniers jours. Selon "Punto de Break", Novak Djokovic aurait écrit à Craig Tiley, le directeur du tournoi, Un courrier dans lequel le Serbe demande à Tiley l'équité pour tous les participants.

Novak Djokovic y réclame du matériel de fitness et d’entraînement dans chaque chambre afin que les joueurs puissent entretenir leur forme physique. Les repas fournis aux joueurs et joueuses isolés doivent être en adéquation avec un régime alimentaire pré-Grand Chelem. 

Faire de nouveau tests de dépistages aux personnes présentes dans les avions ciblés afin d’assouplir l’isolement et permettre aux participants de l’Open d’Australie de travailler avec leurs entraîneurs (installés au même étage mais sans aucun contact autorisé) et tout simplement de s’entraîner ou d’être relogés dans des maisons individuelles disposant de court de tennis. En attendant, tous les joueurs concernés par cette quatorzaine se préparent comme ils le peuvent en jouant contre les murs. Pas vraiment l’idéal avant l’un des moments forts de la saison.

dossier :

Novak Djokovic

Jean-Guy Lebreton avec Anthony Rech