RMC Sport

Roland-Garros: Humbert sorti d'entrée, nouvelle désillusion chez les Français

Tête de série numéro 29, Ugo Humbert s'est incliné d'entrée de jeu lors du premier tour face à Ricardas Berankis (6-4, 6-4, 2-6, 6-4). L'actuel 32e au classement ATP n'y arrive toujours à Roland-Garros.

C'est déjà la fin pour Ugo Humbert. La tête de série numéro 2 chez les Français s'est incliné d'entrée ce mardi après-midi face à Ricardas Berankis (6-4, 6-4, 2-6, 6-4). L'actuel 32e au classement ATP ne s'est pas réconcilié avec la terre battue de Roland-Garros et prend déjà la porte.

>> Roland-Garros: les infos en direct

Le coup d'envoi légèrement retardé à cause de la présence d'un véhicule suspect devant le court Simonne-Mathieu, Ugo Humbert débutait mal sa rencontre en étant breaké d'entrée par son homologue lituanien.

Le Français n'a jamais su recoller au score et laissait filer la première manche. Le deuxième set n'aura été guère mieux, même si Ugo Humbert a cru pouvoir prendre le dessus à plusieurs reprises. Mais Ricardas Berankis ne se laissait pas faire et débreakait dans la foulée, s'offrant le deuxième set et prenant une sérieuse option sur la qualification au prochain tour.

Ugo Humbert revenait avec de meilleures intentions sur le court lors du troisième set, disposant du Lituanien et s'offrant l'espoir d'une folle remontée. Mais son adversaire du jour va anéantir les espoirs du Français dans la dernière manche, après une bataille qui aura duré 3 heures au total.

Nouvelle déception pour Humbert à Roland-Garros

Ugo Humbert ne s'est pas réconcilié avec l'ocre ce mardi après-midi. Comme lors des deux éditions précédentes, le Français s'est incliné d'entrée à Roland-Garros, sur une surface qui ne lui réussit pas.

L'actuel 32e au classement ATP abordait le tournoi sans grande confiance, n'ayant remporté qu'un seul petit match cette année sur terre battue. Face à un adversaire plus expérimenté que lui, Ugo Humbert n'a pas réussi à faire le poids.

Les Français n'y arrivent pas et le jeune joueur de 22 ans ne vient pas redresser le bilan bien triste de ses compères hier, avec la seule victoire d'Enzo Couacaud alors que Jo-Wilfried Tsonga, Pierre-Hugues Herbert ou Benoît Paire se sont aussi inclinés pour leur entrée en lice lundi. Au deuxième tour, Ricardas Berankis affrontera l’Italien Caruso ou l’Australien Duckworth.

Luca Demange