RMC Sport

US Open: pourquoi Djokovic a-t-il pleuré lors du dernier changement de côté?

Battu par Daniil Medvedev en finale de l'US Open dans la nuit de dimanche à lundi, Novak Djokovic a craqué en toute fin de match, alors qu'il venait de revenir à 5-4 dans le troisième set. Un grand moment d'humanité que le champion serbe a expliqué par le soutien du public new-yorkais.

Cela restera l'une des grandes images de cette édition 2021 de l'US Open. Alors que Novak Djokovic et Daniil Medvedev disputent le troisième set de la finale du tournoi, le premier parvient à revenir dans le match. Mené 5-1 dans cette troisième manche, Djokovic réussit à conserver son service pour accrocher un quatrième jeu. Cela fait 5-4, les deux joueurs s'apprêtent à changer de côté et regagnent leur siège.

C'est donc à ce moment que Djokovic a craqué, profondément humain. Épuisé physiquement, éreinté mentalement par une année qui l'aura vu remporter l'Open d'Australie, Roland-Garros, Wimbledon et perdre en demi-finale des Jeux olympiques, Djokovic a fondu en larmes lors de cette pause, le visage plongé dans sa serviette. Juste avant de concéder la défaite face à Daniil Medvedev (4-6, 4-6, 4-6).

Djokovic touché par le public

En conférence de presse après la rencontre, Djokovic s'est expliqué sur ce moment. Alors que l'issue de la finale semblait déjà connue, c'est l'ambiance et le soutien du public new-yorkais qui ont provoqué les larmes du Serbe, comme il l'a expliqué en conférence de presse après la rencontre: "J'ai ressenti quelque chose que je n'avais jamais ressenti de ma vie ici à New York. Le public m'a fait me sentir très spécial."

Parmi les trois grands champions que sont Roger Federer, Rafael Nadal et lui, Djokovic a toujours été le mal-aimé. Les acclamations des spectateurs présents pour cette finale au moment où il revenait dans la rencontre lui ont fait le plus grand bien. "Je ne dirais pas que je m'attendais à rien, mais la quantité de soutien, d'énergie et d'amour que j'ai reçu des spectateurs.... C'est quelque chose dont je me souviendrai pour toujours", a expliqué Djokovic.

"Ils ont touché mon cœur"

Le champion serbe a ensuite poursuivi: "C'est la raison pour laquelle, au moment du dernier changement de côté, j'ai juste pleuré. L'émotion était si forte. C'est aussi fort que de gagner mon 21e tournoi du Grand chelem. C'est ce que j'ai ressenti, en toute honnêteté. Ils ont touché mon cœur. Oui, c'était juste merveilleux."

Évidemment, Djokovic évoquait également de la "tristesse" à l'issue de la finale, "quand on sait tout ce qui était en jeu". Le Serbe est passé à côté de son 21e titre en Grand chelem, qui lui aurait permis de dépasser Nadal et Federer. Il faudra patienter, car dans la nuit de dimanche à lundi, c'était bien le jour de Daniil Medvedev.

DM