RMC Sport

Guimard : "Alaphilippe a continué à faire le pitre"

-

- - -

Membre de la Dream Team RMC Sport, Cyrille Guimard revient sur l’épisode Julian Alaphilippe. En tête dans le final de la 15e étape ce dimanche, le coureur de l’équipe Etixx-Quick Step a été victime d’un saut de chaîne qui lui a fait perdre du temps. Il échouera finalement à la 5e place. Mais selon Guimard, le Français, mal conseillé par ses directeurs sportifs, aurait pu jouer la gagne malgré l’incident.

« L’information que nous avons, c’est qu’il a chuté. Ensuite, on apprend qu’il a un problème de saut de chaîne. Même avec cet incident mécanique, s’il court bien, s’il garde son calme, s’il analyse bien, si les cow-boys qui sont dans la voiture pensent qu’ils sont dans une course de vélo et qu’il y a une victoire à aller chercher… Alaphilippe va chercher la gagne, affirme Guimard. Mais il va continuer à faire le pitre. A sortir du groupe. Il prend 100 mètres tout seul la gueule dans le vent. Il se fait rejoindre, il arrive au pied du col. Il a bouché 25 ou 30 secondes. Et le groupe qu’il a quitté lui retombe dessus. »

« Quand les directeurs sportifs ne sont pas capables de raisonner, il faut qu’ils changent de métier »

« Il fallait s’organiser dans le groupe. Rester calme. S’il reste calme, il met les jambes au chaud. A une minute, il était capable de reprendre quarante secondes dans la montée. Les vingt secondes dans la descente, il allait les chercher et il allait gagner l’étape. Quand les directeurs sportifs ne sont pas capables de raisonner à ce niveau-là pour faire gagner un coureur, je suis désolé, il faut qu’ils changent de métier. Faire ce type d’erreur qui lui coûte une victoire sur le Tour de France. »

A lire ici >> un vainqueur inédit, le saut de chaîne d'Alaphilippe... ce qu'il faut retenir de la 15e étape

A lire ici >> Thomas Voeckler sait quand il arrêtera… mais préfère ne pas donner la date

A lire ici >> Guimard : " Avec Cavendish, Eddy Merckx peut trembler"

la rédaction