RMC Sport

Guimard : "Qu’est-ce qu’il y a dans les bus Sky ?"

L’outrageuse domination de Chris Froome dans la montée de La Pierre-Saint-Martin lors de la 10e étape a fait ressurgir un climat de suspicion autour de l’équipe Sky. Membre de la Dream Team RMC Sport, Cyrille Guimard s’interroge notamment le contenu des trois motor-home qui accompagnent la formation britannique sur les routes du Tour 2015.

« Chris Froome a tout assommé. Je ne vois plus l’intérêt au classement général. Il a trois minutes d’avance sur Quintana (+ 3’09’’) et Van Garderen (+ 2’57’’), qui pour moi n’est pas un véritable adversaire. Je ne vois pas ce qui peut l’empêcher de gagner à part une chute ou un contrôle antidopage positif. Car je n’imagine même pas une défaillance. L’équipe Sky n’est pas à égalité avec l’ensemble des autres équipes sur ce Tour de France. Ils ont tué le Tour, et moi en même temps.

Je suis inquiet parce que des choses ne sont pas normales sur ce Tour. On ne peut pas rester insensible à certaines choses. Des équipes doivent avoir le blues ce soir. La grogne monte sur le Tour face à l’arrogance et l’attitude impérialiste de l’équipe Sky parce qu’elle squatte tous les parkings avec ses trois énormes motor-home. Une organisation qui avait d’ailleurs été interdite. Et toutes les équipes qui sont dans le même hôtel sont obligées d’aller se garer au fond de la cour ou dans le jardin d’à côté. » 

« Sky n’a pas les mêmes règles que les autres »

« Mais surtout, que trouve-t-on dans ces motor-homes ? Qu’est-ce que ça cache ? C’est de là que vient la suspicion. Il faut savoir que ça a failli en venir aux mains avec certaines équipes. Qu’est-ce qu’il y a de si important qui justifie un investissement d’1,5 million euros ? On ne va pas me faire croire que c’est uniquement pour faire coucher les mécanos et les soigneurs. Il ne faut pas nous prendre des imbéciles. Pourquoi doivent-ils rester à côté de l’hôtel ? Après l’arrivée, on va dans son motor-home en expliquant que les toilettes de l’hôtel peuvent être porteuses de germe, parce que la cuisine n’est pas bonne et les lits sont plein d’acariens. Je veux bien mais c’est le cas pour tout le monde et personne n’en est mort jusqu’à présent.

La rumeur fait état de chambres à hypoxie (qui reproduisent les conditions d’altitude pour enrichir le sang). Si c’est le cas, où est l’équité sportive ? Si on veut qu’il n’y ait pas de suspicion et que les coureurs soient à égalité sur le Tour de France, tout le monde doit avoir les mêmes règles. Or l’équipe Sky n’a pas du tout les mêmes règles. Que les commissaires de course aillent voir ce qui se passe. Mais il faut du courage. Pour l’instant, c’est silence sur les ondes. Et les silences amènent des doutes. Alors je pose la question : qu’est-ce qu’il y a dans ces bus ? »

Antoine Arlot