RMC Sport

Pourquoi le Tour de France est toujours diffusé gratuitement à la télé

Le Tour de France s’élancera de Brest ce samedi et se terminera le 18 juillet à Paris, après trois semaines de course diffusées en clair à la télévision. La Grande Boucle possède un statut à part dans le paysage audiovisuel français. Voici pourquoi.

A huis clos l’an passé, le Tour de France retrouve son public cet été et promet une belle fête sur les routes françaises. Et pour ceux qui ne pourront pas se déplacer le long du tracé, la couverture offerte par France Télévisions leur permettra de suivre l’intégralité de la course en clair après le départ de Brest ce samedi et jusqu’à l’arrivée sur les Champs-Elysées le dimanche 18 juillet. Une habitude pour la Grande Boucle mais une rareté dans le sport actuel.

"Oui (le vélo reste une exception, ndlr) parce que c’est le seul sport où l’on peut être tout près des acteurs, des coureurs, a même rappelé Bernard Hinault ce vendredi au micro de France Info. Au bord de la route, ils passent à un mètre de vous et en montagne, on les voit encore mieux. C’est le sport le plus populaire, aussi parce qu’il est gratuit."

Les événements payants provoquent la colère des fans

Les récents déboires de Mediapro et la problématique des droits TV autour de la Ligue 1 ont confirmé l’absence de football en clair, sauf à de rares exceptions. Idem lors de l’Euro où 28 des 51 matchs de la compétition sont diffusés uniquement sur beIN Sports, laissant TF1 et M6 co-diffuser les autres rencontres avec la chaîne qatarienne.

Mais ces derniers mois, plusieurs autres grands événements sportifs ont déclenché une vive polémique en raison de leur diffusion sur des chaînes ou plateformes payantes en France.

Tout récemment, de nombreux téléspectateurs ont pesté contre la programmation de Roland-Garros, avec certaines affiches comme Nadal-Gasquet disponible uniquement en streaming sur Amazon.

Le cyclisme n’est pas épargné puisque le récent Giro n’a pas été diffusé à la télévision française, le propriétaire des droits l'ayant rendu accessible sur une plateforme numérique payante. Voilà pourquoi le Tour de France suscite autant d’attente et d’engouement, car il constitue l’un des derniers bastions du sport gratuit à la télévision française.

Toutes les étapes en intégralité

Cette année, le service public poursuivra son partenariat avec la Grande Boucle en plus de produire les images de l’épreuve pour l’international.

Après une prise d’antenne pour présenter le profil de l’étape à venir, France 2 et France 3 s’uniront pour proposer l’intégralité de chaque journée de course. De la même manière, et toujours dans une volonté de proximité entre les coureurs et le public, un magazine quotidien suivra l’arrivée de chacune des 21 étapes. Et pour les adeptes du streaming, le Tour de France sera bien disponible sur les plateformes numériques du service public, gratuitement.

Le Tour de France est protégé par la loi

Si France Télévisions joue le jeu et propose une belle couverture du Tour de France, c’est aussi parce que la course lui offre la possibilité de réaliser de belles audiences pendant le mois de juillet. Pendant une période estivale où la majorité des émissions se trouve en pause, le Tour de France garantit de belles audiences à son diffuseur. Mais si la mythique course cycliste reste accessible gratuitement, c’est également dû à la loi française qui oblige certains événements sportifs à rester en clair.

Comme le rappelle le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA), un certain nombre d’événements sportifs définis comme d’importance majeure "doivent être accessibles par tous les téléspectateurs afin de ne pas priver une partie importante du public de la possibilité de les suivre".

Au total 21 rendez-vous sportifs figurent sur cette liste protégée par la loi, comme par exemple les matchs de l’équipe de France de football, les demi-finales et finale de la Coupe du monde et de l'Euro de football, la finale de Ligue des champions de football ou encore le Tournoi des VI Nations ou la finale de Top 14 en rugby.

Egalement présent parmi les "compétitions d’importance majeure", le Grand Prix de France, remporté par Max Verstappen dimanche dernier, a profité de sa diffusion en clair pour faire un carton d’audience. En attendant la fin de l’Euro et le début des Jeux olympiques (du 23 juillet au 8 août), le Tour de France va s’offrir encore un joli coup de projecteur et conforter son statut d’événement populaire.

JGL