RMC Sport

Tour de France en direct: le verdict médical est tombé pour Pinot

Thibaut Pinot à terre lors de la première étape du Tour de France, à Nice le 29 août 2020

Thibaut Pinot à terre lors de la première étape du Tour de France, à Nice le 29 août 2020 - ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Le Tour de France 2020 s'élance ce samedi depuis la ville de Nice. Décalée en raison de l'épidémie de coronavirus, la course est à suivre en intégralité sur RMC Sport. Place à la première étape.

[21h52]

Le verdict médical est tombé pour Pinot

Après sa chute, Thibaut Pinot souffre de "dermabrasion multiples sur le côté droit du corps, traumatisme au genou et traumatisme de l'épaule droite", écrit le communiqué de Groupama-FDJ. Donc a priori pas de blessure grave.

[19h08]

Julien Jurdie, directeur sportif AG2R-La Mondiale, satisfait que Bardet ait échappé aux chutes

[18h41]

Madiot donne des nouvelles de Pinot: "Ça devrait rentrer dans l'ordre pour demain"

Marc Madiot, manager de l'équipe Groupama-FDJ, a commenté sur Eurosport la chute de Thibaut Pinot dans les derniers kilomètres. Il s'est voulu rassurant: "Il va comme un garçon qui a fait une chute dans un final de course. Il était agacé, mais avec une bonne nuit de récupération, ça devrait rentrer dans l'ordre pour demain". Quant aux circonstances de la chute: "C'est comme ça. Ça montre bien que même dans les derniers hectomètres, si ça glisse.... ça glisse. Ça freinait derrière et ça s'est mis en travers. Cela fait partie de la course".

[18h36]

Groupama-FDJ se veut rassurante pour Pinot

Dans un tweet, l'équipe française a fait le point sur ses quatre coureurs tombés au cours de l'étape (Thibaut Pinot, David Gaudu, William Bonnet et Valentin Madouas). Après avoir confirmé qu'ils étaient tous bien arrivés, elle explique qu'ils "se sont montrés rassurants à leur retour au bus". Il est néanmoins précisé qu'un nouveau point sera effectué sur "l'évolution de leurs blessures".

[18h30]

Des effets négatifs à craindre après ces nombreuses chutes, selon Coppel

Consultant pour RMC, Jérôme Coppel estime que les coureurs qui ont chuté risquent d'être touchés moralement. Y compris Thibaut Pinot, tombé à trois kilomètres de l'arrivée. "Cela va laisser des traces pour demain, pour une étape difficile. Surtout sur une première étape, ce n'est jamais bon. Ni pour la confiance, ni pour lui-même. Il doit se dire qu'il lui arrive une bricole à chaque Tour et doit se demander s'il va réussir à s'en sortir un jour. Là, si ce n'est pas trop grave, ça laissera juste un mauvais souvenir. Mais aucune chute n'est anodine. Il faudra qu'il ait récupéré demain".

[18h25]

Cyril Gautier: "Dans le peloton, c'était un peu un carnage"

(Sur Eurosport) "On savait que la météo allait sûrement se gâter dans l'après-midi. J'étais mieux devant. Les descentes comme ça, je pense que c'était un peu un carnage dans le peloton... Après, la dernière descente s'est faite plus ou moins tranquille. Malgré ça, il y a eu des chutes. La neutralisation? Au vu des deux descentes avant, ça suffisait un peu pour les chutes. Ce n'était pas la dernière étape aujourd'hui, le spectacle va être là dans quelques jours et même demain".

[18h20]

Alexander Kristoff après sa victoire: "J'ai senti que je pouvais gagner"

(Au micro d'Eurosport) "Oui, c'est très spécial, c'est le maillot jaune! J'ai toujours eu envie de le porter. Je ne m'attendais pas forcément à cette victoire. On ne pouvait pas rêver un meilleur départ. J'y suis allé, j'ai senti que je pouvais gagner. Les gars m'ont protégé toute l'étape et j'ai trouvé le bon chemin. Ma préparation pour le Tour n'était pas très bonne, mais je suis très content de ce qu'il s'est passé aujourd'hui".

[18h18]

Revivez l'arrivée de l'étape avec les commentaires RMC

[18h05]

VICTOIRE D'ALEXANDER KRISTOFF AU SPRINT !

Le Norvégien (UAE Emirates) règle le sprint et remporte l'étape ! Il prend le maillot jaune. 

Thibaut Pinot, après sa chute, franchit la ligne avec un gros retard. Le Français est accompagné par plusieurs membres de son équipe et est touché sur le flanc droit... La chute étant survenue dans les trois derniers km, les temps ont été arrêtés.

Le top 5 de l'étape :

1. Alexander Kristoff
2. Mads Pedersen
3. Cees Bol
4. Sam Bennett
5. Peter Sagan

[2 km]

Chute à l'approche du sprint massif ! Le peloton coupé en deux ! Thibaut Pinot est tombé !

[3 km]

Les trains de sprinteurs commencent à se mettre en place... Les favoris se replacent !

[6 km]

Pour limiter le risque de chute et réduire le nombre de protagonistes dans le sprint massif, la direction de course a décidé d'arrêter tous les temps à 3 km de l'arrivée.

[8 km]

Malgré les chutes (Ewan, Nizzolo, ...) tous les sprinteurs de premier plan sont présents pour le sprint massif.

[12 km]

Retour de George Bennett dans le peloton. Le coéquipier de Primoz Roglic avait chuté dans la dernière descente de cette première étape.

[13 km]

L'aventure aura été de courte durée pour Benoît Cosnefroy. Le coureur français est repris.

[16 km]

En tête du peloton, la Deceuninck-Quick Step organise la chasse derrière Benoît Cosnefroy. Le Français a 10" d'avance.

[19 km]

Attaque de Benoît Cosnefroy ! 

Le coureur français a faussé compagnie au peloton. Il dispose de 17" d'avance !

[22 km]

Après toutes ces émotions, le peloton se dirige (presque) tranquillement vers Nice pour la grande arrivée de cette première étape.

[28 km]

Chute de George Bennett dans la descente !

Le coéquipier de Roglic est resté de longues secondes au sol. Il repart, mais semble atteint physiquement. 

[30 km]

Les coureurs sont presque à l'arrêt dans les virages de cette descente. Plus personne ne veut prendre le moins risque.

[33 km]

Le peloton s'apprête à affronter une longue descente. L'allure est volontairement modérée, afin d'éviter une énième chute.

[39 km]

Alors que les coureurs sont entrés dans les 40 derniers km de cette première étape, la météo semble légèrement s'améliorée. La chaussée reste cependant toujours aussi glissante et la prudence est de mise.

[42 km]

Retour de Caleb Ewan dans le peloton !

Belle performance du sprinteur, qui a eu plus de 6' de retard sur le peloton après une chute. Il devrait pouvoir avoir sa chance en cas de sprint massif...

[44 km]

Astana, l'équipe de Miguel Angel Lopez, venait de prendre les choses en main en accélérant en tête du peloton. Après la grosse frayeur du Colombien, Roglic est venu demander à Fraile de se relever, afin d'éviter toute nouvelle chute sur ces routes glissantes.

[46 km]

Spectaculaire perte de contrôle de Lopez dans la descente !

Miguel Angel Lopez, l'un des outsiders pour la victoire finale, perd totalement le contrôle de son vélo et termine sa course dans un panneau de signalisation. Plus de peur que de mal, le Colombien semble indemne.

[50 km]

Changement de roue pour Sam Bennett. Le sprinteur irlandais, qui vise la victoire d'étape ce samedi, réintègre presque immédiatement le peloton.

[51 km]

Petit moment de neutralisation au sein d'un peloton désormais groupé. Le groupe Nizzolo en profite pour faire son retour en tête de course !

[54 km]

Après un ultime effort pour aller chercher les points en haut de la Côte de Rimiez, Schar et Gautier se sont faits reprendre par le peloton. 

[55 km]

Après les nombreuses chutes, deux principaux groupes de coureurs distancés se sont formés. Le groupe Nizzolo navigue à 1'07'' du peloton, tandis que le groupe Ewan est loin derrière, à 6'35''.

[56 km]

Après deux ascensions, Schar et le Français Gautier ont tous les deux 3 points au classement du maillot à pois. Le maillot de meilleur grimpeur sera attribué au premier des deux qui franchira la ligne d'arrivée.

[58 km]

Schar attaque Gautier et passe en tête de la Côte de Rimiez (catégorie 3), grimpée pour la deuxième fois depuis le départ réel. Il inscrit deux points.

[59 km]

Il n'y a plus que deux hommes en tête ! 

Grellier vient d'être repris par le peloton. Gautier et Schar ont une trentaine de secondes d'avance.

[60 km]

Sivakov, qui était revenu dans le peloton après sa première chute, semble cette fois-ci dans l'incapacité de revenir. Le Russe est pointé à 4'30'' du peloton.

[63 km]

Caleb Ewan, l'un des favoris pour la victoire d'étape, est tombé lors de la chute précédente.

[65 km]

La pluie, qui rend la chaussée plus que glissante, continue de faire des dégâts. A l'instant, une nouvelle chute vient de survenir, seulement quelques instants après la précédente...

[68 km]

Chute massive dans le peloton !

De nombreux coureurs sont (encore) envoyés au sol ! Amador, Zakarin et Porte font partie des malheureux...

[71 km]

Encore une chute pour Sivakov ! 

Quelle poisse pour le coureur russe, qui venait de rentrer dans le peloton après une première chute. Il va une nouvelle fois devoir combler le trou avec le peloton, si son état physique lui permet.

[78 km]

Après plus de 20 km de poursuite, Sivakov rentre également dans le peloton. Le coéquipier de Bernal chez Ineos est marqué sur tout le côté droit de son corps.

[80 km]

Plus de peur que de mal pour Alaphilippe, qui réussit à revenir dans le peloton au prix d'un gros effort !

[87 km]

Les trois hommes en tête ont profité de la panique ambiante pour reprendre de l'avance. Gautier, Grellier et Schar ont désormais 2'46'' d'avance sur le peloton.

[90 km]

Alaphilippe retardé !

Le Français a semble-t-il été victime d'une chute dans la descente. Il a dû attendre un petit moment avant d'être dépanné par son équipe... Il repart loin du peloton mais sans blessure apparente.

[92 km]

Tous les coureurs font preuve d'une extrême prudence dans la descente sur cette route détrempée.

[94 km]

Sivakov est pointé à deux minutes du peloton... L'étape s'annonce très compliqué pour le coureur russe.

[95 km]

Le Russe Pavel Sivakov, coéquipier de Bernal chez Ineos, souffre de sa chute survenue il y a une dizaine de km. Il est déjà lâché par le peloton.

[97 km]

Jamais deux sans trois !

Troisième chute, seulement quelques minutes après la deuxième ! Plusieurs coureurs sont tombés dans le virage d'une descente. La route, détrempée, ressemble à une patinoire...

[103 km]

Tous les coureurs impliqués dans la chute sont repartis.

[104 km]

Nouvelle chute !

Deuxième chute de cette première étape. Latour, Cosnefroy, Laporte ou encore Sivakov ont notamment été au tapis ! La pluie a repris de plus belle et la chaussée glissante ne facilite pas la tâche aux coureurs.

[107 km]

Le classement au sommet de la Côte de Rimiez (catégorie 3)

1. Grellier (2 points)

2. Gautier (1 point)

3. Schar 

[108 km]

Fabien Grellier, Cyril Gautier et Michael Schar sont à 1km du sommet de la Côte de Rimiez ! Ils n'ont plus que 1'52'' d'avance sur le peloton.

[111 km]

Petit problème technique pour l'un des outsiders de ce Tour de France, Miguel Angel Lopez. Le Colombien rentre dans le peloton.

[112 km]

Les échappés sont au début de la Côte de Rimiez (catégorie 3, 5,8 km). Il y a une belle opération à faire pour le maillot à pois. Toujours environ 2'30'' d'avance sur le peloton.

[117 km]

Chute dans le peloton !

Plusieurs coureurs du peloton sont allés au sol. Le dernier à repartir est Sam Bennett, l'un des favoris pour la victoire d'étape du jour. Plus de peur que de mal, visiblement.

[121 km]

La pluie a cessé et laisse pour l'instant les coureurs tranquilles. Moins de 15 km avant le passage par la Côte de Rimiez (catégorie 3).

[130 km]

L'écart entre les trois hommes de tête (Fabien Grellier, Cyril Gautier et Michael Schar) se maintient et a même légèrement augmenté. Le peloton est désormais à 2'40'', à 130 km de l'arrivée.

[139 km]

La pluie semble vouloir s'inviter sur les routes niçoises. De quoi rajouter un peu de sel au parcours escarpé de cette première étape !

[148 km]

Déjà plus de 2'20" d'avance pour les trois hommes de tête, à 148 km de l'arrivée.

[150 km]

Une échappée s'est formée dès les premiers hectomètres. Les deux Français, Fabien Grellier et Cyril Gautier sont accompagnés par le Suisse Michael Schar.

[156 km]

Les fauves sont lâchés ! 

Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France, vient de donner le départ réel de cette première étape. La 107e édition du Tour de France a officiellement débuté ! 

[14h06]

Le parcours de la première étape 

En attendant le départ réel, (re)découvrez le parcours de cette première étape, longue de 156 km !

[14h00]

Le départ fictif vient d'être donné ! Les coureurs roulent à un rythme modéré dans les rues de Nice. Départ réel dans 8km !

[13h57]

Le départ fictif est imminent à Nice, tous les coureurs sont regroupés et n'attendent plus que le top départ !

[13h45]

La France et la Haute-Saône candidates à l'organisation des Championnats du monde 2020 !

Après le retrait de la Suisse, qui devait organiser les Championnats du monde sur route fin septembre, la France et la Haute-Saône se portent candidates pour reprendre le flambeau ! "La Haute-Saône, au savoir-faire reconnu, pourrait proposer un terrain de jeu aux caractéristiques montagneuses avec un parcours qui conserverait le caractère très sélectif de celui initialement prévu à Martigny", écrit la Fédération française de cyclisme dans un communiqué. "Le circuit se déploierait sur des routes empruntées par le peloton du Tour de France avec un final sur l'arrivée désormais mythique de la Planche des belles filles."

[13h33]

La réaction de Madiot au nouveau protocole sanitaire

Le Tour de France a annoncé ce samedi matin qu'une équipe sera exclue si deux cas au coronavirus étaient détectés dans ses rangs, encadrement compris. "Je n’ai pas de commentaires à faire dessus. On a eu un temps d’échanges, de prises de décisions. Elles ont été remises en cause par le gouvernement. Mais un gouvernement, c’est fait pour gouverner. Il gouverne et on exécute. Si on a deux cas et qu’on nous dit on rentre à la maison et bien on rentrera", a réagi Marc Madiot, le directeur sportif de l'équipe Groupama-FDJ, quelques minutes avant le grand départ du Tour de France à Nice. 

[13h11]

Un invité de marque à Nice !

La star du MMA Conor McGregor est présente à Nice pour assister au grand départ (14 heures) 

[12h36]

La mise au point du gouvernement avant le grand départ 

Roxana Maracineanu, ministre déléguée au Sports, et Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, ont tous les deux pris la parole pour faire le point sur le contexte sanitaire qui entoure ce grand départ à Nice. "Il y a une telle préparation et des telles précautions que l’hypothèse d’arrêter le Tour est très faible. Mais on ne doit rien s’interdire. Tout est possible et les esprits doivent s’y habituer (...) Ce genre de choses peut arriver mais je ne l’espère pas car il y a un travail extraordinaire réalisé par les organisateurs du Tour", a affirmé Jean-Michel Blanquer. 

[12h28]

Victoire de la Britannique Lizzie Deignan !

La coureuse de Trek-Segafredo a réglé les autres échappées au sprint et s'adjuge la première étape de la Course by Le Tour !

[12h22]

1'50'' d'avance pour les six échappées, à moins de 4 km de l'arrivée de la première étape de la Course by Le Tour à Nice. La vainqueure se trouve dans ce groupe !

[12h05]

Le point sur La Course by Le Tour

La première étape de La Course by Le Tour s'est élancée peu après 10 heures sur le même parcours que celui des hommes. A une quinzaine de kilomètre de l'arrivée, une échappée de six coureuse menée par Annemiek van Vleuten, championne du monde 2019, disposait d'environ 1'40'' d'avance sur le peloton.

[11h52]

Contrôles Covid-19, mode d'emploi

Le menace d'un ou plusieurs cas de contamination va peser sur le Tour de France pendant trois semaines. Quand les coureurs ont-ils été testés pour la dernière fois avant le départ ? Quand sera la prochaine campagne de tests ? 

>> On vous dit tout ici

[11h39]

On le sait, cette édition du Tour de France, qui débute ce samedi (14 heures) dans un contexte de crise sanitaire, va être spéciale. Samedi, les organisateurs du Tour de France ont indiqué qu'une exclusion sera prononcée à partir du moment où deux cas de Covid-19 seront recensés, encadrement compris. "Ce sont deux cas positifs sur trente membres d’une équipe et non pas deux cas sur huit coureurs, ce qui, effectivement, ressert le dispositif", a commenté Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France

[11h20]

Quintana affiche ses ambitions 

Dans une vidéo diffusée par son équipe sur les réseaux sociaux, le grimpeur colombien d'Arkéa-Samsic se dévoile. Deux fois deuxième (2013 et 2015) et une fois troisième (2016) du Tour, Quintana n'entend pas rentrer dans le rang. "Cette année, je pense que nous avons les forces pour débuter dans de très bonnes conditions (...) Il y a Warren (Barguil), qui est très fort en montagne. Ensemble, on s'aidera. Nous sommes très motivés pour lutter pour le podium et essayer d'être au plus haut."

[11h03]

Tout ce qu'il faut savoir avant le grand départ

Avec deux mois de retard, le Tour de France 2020 s'élance ce samedi à 14 heures. A désormais moins de trois heures du grand départ, on fait le point sur tout ce qu'il y a à savoir sur cette 107e édition.

>> Favoris, étapes à suivre, règles sanitaires... Tout est résumé ici

[10h50]

Madouas dévoile la stratégie de Pinot en montagne

Thibault Pinot sera très attendu en montagne, où il aura notamment comme mission de faire exploser le train Ineos et Jumbo-Visma. Présent en conférence presse, Valentin Madouas, le coéquipier du Franc-Comtois, a abordé la stratégie de Groupama-FDJ. "Mon objectif sera de l’accompagner le plus loin possible dans toutes les étapes, qu’elles soient difficiles où de moyennes montagnes. J’aurai plutôt le rôle de le placer en bas des cols et David (Gaudu) et Sébastien (Reichenbach) de l’accompagner le plus loin possible."

[10h28]

Cyrille Guimard retrace 50 ans d'histoire du Tour de France

Aujourd'hui consultant pour RMC, Cyrille Guimard a traversé les décennies sur le Tour de France, d'abord en tant que coureur puis en tant que directeur sportif. A 73 ans, "le druide" porte la mémoire d’un demi-siècle de grande boucle. A quelques heures du grand départ, on vous propose de vous délecter de ses souvenirs afin de vous mettre l'eau à la bouche !

>> Cyrille Guimard survole 50 ans de Tour de France pour RMC

[10h23]

Premier coup de théâtre sur La Course by Le Tour ! Le compte Twitter de l'épreuve vient d'annoncer, seulement quelques minutes après le départ de la première étape, l'abandon de la sprinteuse championne d'Italie Marta Bastianelli.

[10h10]

Avant le grand départ de la course hommes ce samedi après-midi à 14 heures, les femmes ouvrent le bal ce matin avec la Course by Le Tour. Les coureuses se sont élancées de Nice peu après 10 heures. La première étape, longue de 96 km, s'achèvera comme pour les hommes dans la Cité des Anges.

[09h58]

Lotto-Soudal sera bien au départ

Malgré deux membres du staff positifs au coronavirus, l'équipe Lotto-Soudal pourra bien prendre le départ du Tour de France depuis Nice. Le retour à une stricte application du protocole Covid ne sera effectif qu'après le début de la course.

[09h51]

Une chance de victoire pour Pinot?

Malchanceux depuis plusieurs années, Thibaut Pinot espère briller sur le Tour de France 2020. Et si c'était enfin la bonne pour le leader de la Groupama-FDJ.

>> On vous dévoile les raisons d'y croire ici

[09h49]

Bernal touché au dos

Brièvement incertain en raison de douleurs au dos, Egan Bernal tentera de conserver son bien. Le vainqueur du Tour 2019 figure toujours parmi les favori et voudra confirmer la suprématie de l'équipe Ineos.

[09h47]

Les infos à ne pas manquer avant le départ

L'interruption de la saison vous a fait perdre de vue les coureurs, voici toutes les infos essentielles à connaître avant le départ du Tour de France.

Des favoris, aux étapes clés en passant par les conditions sanitaires, tout est réuni .

[09h44]

Prudhomme confirme le protocole Covid

C'est la grosse info de la journée avant même le départ de la Grande Boucle. Toute équipe avec deux cas de coronavirus (coureurs et encadrement compris) sera exclue de la course.

>> Une information à lire ici

[09h39]

Le grand départ du Tour de France est enfin arrivé ce samedi à Nice. Jusqu'au 20 septembre, le peloton luttera pour emporter le maillot jaune jusqu'au Champs-Elysées.