RMC Sport
en direct

Tour de Lombardie en direct: Pogacar le plus fort, les Français devancés

Tadej Pogacar

Tadej Pogacar - ICON SPORT

Les cadors du peloton - Primoz Roglic, Tadej Pogacar et Julian Alaphilippe en tête - s'attaquent ce samedi au dernier monument de la saison cycliste, le Tour de Lombardie, qui se court entre Côme et Bergame sur un parcours accidenté de 239 kilomètres. A suivre sur RMC Sport.

Alaphilippe salue la performance de son équipe malgré la déception

Grandissime favori de ce Tour de Lombardie, Julian Alaphilippe s'est fait piéger dans le final de la course. Longtemps aidé par son équipe, le champion du monde a peut-être fini par payer la présence de son coéquipier Fausto Masnada dans le duo de tête.

"Cela s’est plutôt bien passé car voilà, on était toujours représenté à l’avant jusque dans le final. On a senti que vraiment la course était de plus en plus dure donc on a durcit. Mais après c’était un peu sauve qui peut, a reconnu Julian Alaphilippe au micro de Eurosport. On se retrouvé devant avec Joao Almeida et Fausto Masnada. Toute l’équipe a fait un super boulot. Fausto s’est retrouvé devant mais il a fait un super travail avant. On ne savait pas trop ce que cela allait donner. Finalement on a décidé de jouer sa carte à fond et puis voilà il fait deuxième derrière Pogacar. C’est déjà pas mal."

Relancé sur d’éventuels regrets par rapport à la stratégie, le Français a enchaîné: "Bah non, je suis content et j’ai vraiment apprécié cette journée, c’était vraiment une belle course et c’était chouette. Très heureux d’avoir terminé la saison. Peut-être il me manquait un peu de confiance pour faire le jump sur l’attaque Pogacar parce que dans les jambes cela allait bien. J’étais à la limite comme tous ceux avec moi dans le groupe et on n’était plus beaucoup. C’était un peu compliqué ces derniers jours (il était malade, ndlr) et je ne savais pas si j’étais capable de suivre. Fausto l’a fait à ma place et est allé au bout. Malheureusement on ne gagne pas mais c’est une belle place que faire deuxième sur un Monument."

Pogacar savoure cette belle victoire

Lancé dans un effort en solitaire à 35km de l'arrivée de ce Tour de Lombardie, Tadej Pogacar a finalement devancé Fausto Masnada au sprint. Quelle course du phénomène slovène.

"Après toute cette saison c’est juste fou de terminer la saison comme cela. Je n’ai pas de mots, s’est félicité Tadej Pogacar auprès de Eurosport. Je pensais que des gens prendraient ma roue (au moment de son attaque à 35km de l’arrivée). La course a été très dure avant et ils n’ont pas réussi à suivre. Je savais que Masnada n’était pas le meilleur sprinteur mais qu’il revenait dans les parties techniques de la descente car il connaissait par cœur ces routes alors que c’était ma première fois sur cette course. Heureusement on a terminé avec assez d’avance sur le groupe derrière."

Et de conclure en laissant éclater une joie toute mesurée: "Je ne sais pas, toutes les victoires sont importantes même si celle-là est très spéciale. J’avais rêvé de courir le Tour de Lombardie et là maintenant je l’ai gagné. C’est fou."

Le Top 10 avec trois Français

Six ans après John Degenkolb en 2015, Tadej Pogacar parvient à remporter deux Monuments la même année. Avant ce superbe Tour de Lombardie, le Slovène s'est aussi imposé sur Liège-Bastogne-Liège.

1. Tadej Pogacar

2. Fausto Masnada

3. Adam Yates

4. Primoz Roglic

5. Alejandro Valverde

6. Julian Alaphilippe

7. David Gaudu

8. Romain Bardet

9. Michael Woods

10. Sergio Higuita

Alaphilippe seulement 6e

Julian Alaphilippe se contente de la 6e place devant David Gaudu. Quelle déception pour le clan tricolore. Quelle fin de course ratée aussi pour la Deceuninck.

Pogacar vainqueur, Yates 3e

Aux 300m Pogacar a lancé le sprint. Fausto Masnada suit pas et victoire du Slovène !

Quelle année pour Pogacar avec deux Monuments (Liège-Bastogne-Liège et le Tour de Lombardie) et le Tour de France. Impressionnant!

Derrière, Adam Yates a devancé les autres favoris pour grimper sur le podium. Roglic est 4e.

Attaque de Bardet... pour le podium

Si la victoire se jouera entre le duo de tête, Romain Bardet tente sa chance pour glaner une place sur le podium. Masnada et Pogacar possède plus d'une minute d'avance.

Pogacar accélère sur les pavés, Masnada s'accroche

Le Slovène donne un petit coup d'accélérateur sur le tronçon pavé du Colle Aperto. Mais sur ces terres bergamasques, Fausto Masnada tient bon à 3km de l'arrivée.

C'est probablement fini des chances d'Alaphilippe

Avec 40 secondes de retard avant la dernière difficulté, on ne voit pas comment le groupe de contre pourrait revenir sur Fausto Masnada et Tadej Pogacar. Le Slovène et l'Italien devraient bel et bien se disputer la victoire.

Relance d'Alaphilippe

Julian Alaphilippe est obligé de rouler pour essayer de combler les 35 secondes de retard sur le duo Masnada-Pogacar. Il reste moins de 8km avant l'arrivée.

Adam Yates accélère

Et maintenant le groupe de contre se désorganise un peu avec l'attaque d'Adam Yates.

Le groupe de contre s'organise enfin, l'écart se réduit

Les poursuivants reviennent à 36 secondes, Fausto Masnada ne prend plus les relais et Tadej Pogacar pourrait bien accuser un peu le coup. L'équipe Deceuninck a donné ses consignes et l'Italien va devoir s'éxécuter et faire le job pour Julian Alaphilippe.

L'écart de diminue pas

Fausto Masnada prend des relais très légers pour le moment. Il reste 12km mais le groupe de contre ne reprend rien sur le duo Masnada-Pogacar.

Pogacar repris par Masnada

Et voilà, l'Italien est arrivé à reprendre Tadej Pogacar. Derrière le groupe de contre est à 45 secondes. Les autres favoris vont peut-être enfin se mettre à rouler, surtout si Fausto Masnada lève un peu le pied pour retarder le Slovène. Le coureur de la Deuceninck attend les consignes de sa formation.

Masnada tout près de Pogacar

L'Italien de la Deceuninck n'a que dix secondes de retard sur Tadej Pogacar à 17,6km de l'arrivée. Cela pourrait totalement changer la fin de ce Tour de Lombardie.

Un final épique se prépare

Fausto Masnada va-t-il y arriver ? Les autres favoris vont-ils enfin rouler pour revenir sur Tadej Pogacar ? Le Slovène peut-il tenir le rythme ? Le final de ce Tour de Lombardie promet un beau spectacle. Encore 21,5km avec la montée du Colle Aperto et son tronçon de pavés.

Pogacar à 25km de l'arrivée

Le Slovène reste seul en tête de course et garde 17 secondes d'avance sur Masnada. Les autres favoris sont à 45 secondes.

Neuf hommes derrière Pogacar

Personne ne semble trop vouloir rouler dans ce groupe de contre. Si Fausto Masnada est à 22 secondes de Pogacar, les autres favoris sont à 40 secondes du Slovène.

Gare au piège pour pour Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), Gaudu (Groupama-FDJ), Vingegaard, Roglic (Jumbo-Visma), Valverde (Movistar), Yates (INEOS), Woods (Israel Start-Up Nation) et Bardet (DSM).

Masnada relance derrière Pogacar

L'Italien a des jambes de feu sur ce Tour de Lombardie. Malgré les gros efforts fournis dans la montée, le coéquipier de Julian Alaphilippe donne tout dans la descente pour tenter de réduire l'écart et de permettre au groupe de contre de revenir sur Tadej Pogacar.

Alaphilippe lance la chasse

Fausto Masnada s'écarte après la bascule et Julian Alaphilippe se lance dans la descente en prenant tous les risques. Déjà cinq secondes de repris sur Tadej Pogacar.

La bascule pour Pogacar

Le Slovène semble bel et bien parti pour sortir un grand numéro ce samedi. Julian Alaphilippe en contre derrière.

Masnada roule fort pour Alaphilippe

Fausto Masnada donne tout pour aider son leader Julian Alaphilippe à réduire l'écart sur Tadej Pogacar à 1 km du sommet de cette dernière grosse difficulté. Mais le Slovène tient bonet garde 34 secondes d'avance sur un groupe de contre qui compte neuf coureurs.

Pogacar reste seul devant, un groupe de contre s'organise

Gaudu, Bardet et Alaphlippe sont dans le groupe de 7 coureurs en contre derrière Tadej Pogacar.

Adam Yates attaque, Alaphilippe tient bon

Le Britannique hausse encore le rythme et fait mal au premier groupe du peloton, désormais bien éclaté. Derrière le coureur de l'équipe Ineos-Grenadiers, Julian Alaphilippe est toujours là.

Pogacar s'envole

Le Slovène possède déjà une avance de 30 secondes sur le reste des favoris de ce Tour de Lombardie. Sans être vraiment aérien, le trou est fait.

Attaque de Pogacar

Tadej Pogacar se lance et distance déjà ses rivaux. C'est osé à 35km de l'arrivée mais le Slovèbe semble avoir les jambes et prend déjà 15 secondes d'avance sur le peloton.

Pogacar et Bardet dans la roue de Nibali

Ils sont désormais quatre hommes avec quelques mètres d'avance sur le groupe des favoris. Parmi eux, ni plus ni moins que Tadej Pogacar, Vincenzo Nibali, Pavel Sivakov et Romain Bardet.

Pinot et Evenepoel distancés

Les accélérations en tête de peloton font mal et le duo Pinot-Evenepoel est distancé. David Gaudu, leader désigné de la Groupama-FDJ est toujours là.

Attaque de Nibali

Le requin de Messine, vainqueur à deux reprise du Tour de Lombardie, passe à l'attaque à 37km de l'arrivée. Derrière, Aleksandr Vlasov (Astana) semble contrôler et garder l'Italien à portée de tir.

Evenepoel en difficulté

Encore 35-40 coureurs dans le groupe des favoris. Après avoir abattu un gros travail pour Romain Bardet, Tiesj Benoot laisse la place aux Ineos-Grenadiers qui vont dicter le tempo. Derrière, Remco Evenepoel semble en difficulté.

Dan Martin lâché par le peloton

L'Irlandais d'Israel Start-Up Nation est à la peine et ne tient pas le rythme du peloton. Dommage pour le coureur de 35 ans, vainqueur du Tour de Lombardie en 2014, et dont c'est la dernière course avant la retraite.

Simon Yates lâché

Un nouveau de pédale des Deceuninck et des DSM (qui roulent pour Romain Bardet) et le rythme se durçit dans le peloton. Simon Yates est distancé, Primoz Roglic semble de plus en plus esseulé pour la formation Jumbo-Visma. Encore 40km avant l'arrivée.

Encore 42km avant l'arrivée

Les équipes se sont réogranisées à l'approche de la dernière difficulté. A l'avant, la formation Deceuninck montre sa force collective et dicte le rythme.

L'objectif est simple: rouler pour épuiser les rivaux de Julian Alaphilippe et servir de lancement au champion du monde.

Plus personne à l'avant, le peloton prépare déjà le final

Après une brève tentative de d'Orrico, Rota et Nelson Oliveira, le peloton reprend tout le monde.

Les favoris sont bien là

Malgré l'accélération des Deceuninck, l'écrémage n'a pas encore eu lieu. Tous les favoris sont là.

Rota tente sa chance en solitaire

Lorenzo Rota tente de s'extirper du peloton et prend dix secondes d'avance. Derrière, les équipes comptent leurs coureurs et s'organisent avant les prochaines difficultés.

Les échappés repris par le peloton

Avec une descente à pleine vitesse, l'équipe Deuceuninck a repris les six hommes de tête. Le peloton roule en ordre dispersé à 55km de l'arrivée de ce Tour de Lombardie.

Pogacar n'est pas tombé !

Bonne nouvelle pour UAE Emirates, ce n'est pas Tadej Pogacar qui a chuté mais son coéquipier italien Davide Formolo. Une mal pour un bien pour la formation émiratie. Pour l'équipe Astana, c'est l'infortuné Alexey Lutsenko qui a chuté.

Alaphilippe bien placé

Julian Alaphilippe est en troisième position du peloton bien encadré par ses coéuqipiers. L'équipe du champion du monde tricolore est en train de faire un gros travail pour reprendre les six hommes de l'échappée, Bakelants ayant réussi à revenir. Encore 15 secondes à combler pour reprendre les échappées.

Chute de Pogacar ?

Un coureur de l'équipe Astana et un autre de UAE Emirates ont chuté en tête du peloton. L'incertitude demeure sur l'identité du second qui pourrait bien être Tadej Pogacar. Affaire à suivre pour ce qui serait un tournant de la course à 62km de l'arrivée.

L'équipe Deceuninck roule en tête de peloton

Coup d'accélrateur des coéquipiers de Julian Alaphilippe et Remco Evenepoel dans le peloton. Une tactique pour écrémer le peloton des favoris et réduire l'avance des échappés.

L'écart se réduit pour l'échappée

Le groupe de tête gagne du temps puis en perd sur le peloton. Plus que 30'' d'avance pour les cinq hommes de l'échappée, Bakelants a été lâché avant la bascule.

Les échappés approchent de la minute d'avance

Ils sont toujours six en tête de course. L'écart avec le peloton remonte un petit peu. 57'' d'avance pour l'échappée à 65km de l'arrivée de ce Tour de Lombardie.

La composition de l'échappée: Garosio (Bardiani-CSF), Hamilton (DSM), Novak (Bahrain-Victorious), Bais (Androni-Giocatolli), Bakelants (Intermarché - Wanty - Gobert Matériaux) et Ghebreigzabhier (Trek-Segafredo) en tête de course.

Le groupe de contre déjà repris

Regroupement entre le groupe Bardet et le peloton. Devant, l'échappée n'a plus que 37" d'avance à 68 kilomètres de l'arrivée. Ça discute beaucoup dans le peloton et d'autres attaques sont à prévoir.

Du beau monde en contre

Ça s'agite dans le peloton et un petit groupe vient de se détacher, à la poursuite de l'échappée. Le casting est trois étoiles puisqu'on retrouve Fausto Masnada, Pavel Sivakov, Romain Bardet, Marc Hirschi et Jonas Vingegaard, deuxième du dernier Tour de France.

Six hommes à l'avant

Ils étaient dix au départ, ils ne sont plus que six dans l'échappée : deux Italiens (Mattia Bais, Andrea Garosio), un Belge (Jan Bakelants), un Australien (Chris Hamilton), un Slovène (Domen Novak) et un Érythréen (Amanuel Ghebreigzabhier). Le peloton est à 1'36". Plus que 73 kilomètres au menu.

Le beau geste de Chris Hamilton

Pas question de jeter son bidon n'importe où pour Chris Hamilton. L'Australien, membre de l'échappée du jour, prend le soin de le déposer dans une poubelle. L'UCI doit apprécier.

Moins de deux minutes pour l'échappée

L'échappée s'effrite et n'en finit plus de perdre du temps sur le peloton. Moins de deux minutes d'avance à 82 kilomètres de l'arrivée. Le Français Thomas Champion est en train de perdre le contact. Derrière, aucune inquiétude pour Julian Alaphilippe. Le champion du monde est bien au chaud dans le peloton.

Déjà fini pour Chris Froome

Le Britannique, quadruple vainqueur du Tour de France mais à la peine depuis son grave accident survenu il y a deux ans, ne parvient plus à suivre le rythme du peloton, alors qu'il reste 85 kilomètres. Les courses se suivent et se ressemblent pour le grimpeur d'Israel Start-Up Nation.

L'échappée en souffrance

Ça se complique pour l'échappée du jour. La montée de Dossena (11km à 6,2 %) fait mal aux jambes, et l'écart avec le peloton passe sous les 3 minutes.

Toujours 4 minutes d'avance pour l'échappée

Plus que 90 kilomètres à parcourir dans cette 115e édition du Tour de Lombardie. On retrouve toujours les mêmes à l'avant : trois Italiens (Mattia Bais, Andrea Garosio et Davide Orrico), trois Belges (Victor Campenaerts, Tim Wellens et Jan Bakelants), un Australien (Chris Hamilton), un Slovène (Domen Novak), un Érythréen (Amanuel Ghebreigzabhier) et un Français (Thomas Champion). Ils comptent 4'02" d'avance sur le peloton.

Chute et abandon de Cosnefroy !

Aïe, gros coup dur pour Benoît Cosnefroy. Le puncheur normand de la formation AG2R, en forme ces dernières semaines, est victime d'une chute à 122km de l'arrivée. Il est malheureusement contraint à l'abandon.

Quatre minutes d'avance pour l'échappée

Toujours dix hommes en tête à 130 kilomètres de l'arrivée : Mattia Bais, Domen Novak, Andrea Garosio, Tim Wellens, Jan Bakelants, Davide Orrico, Chris Hamilton, Victor Campenaerts, Amanuel Ghebreigzabhier et le Français Thomas Champion. Ce groupe compte 4'28" d'avance sur un peloton où l'on retrouve tous les principaux favoris, alors que certains coureurs sont déjà en train de lâcher prise, à l'image de Mikel Landa. Saison décidément galère jusqu'au bout pour l'Espagnol.

Dix coureurs dans l'échappée, dont un Français

A 185 kilomètres de l'arrivée, un groupe de dix coureurs compte 2'50" d'avance sur le peloton. Il est composé de Mattia Bais, Domen Novak, Andrea Garosio, Tim Wellens, Jan Bakelants, Davide Orrico, Chris Hamilton, Victor Campenaerts, Amanuel Ghebreigzabhier et du Français Thomas Champion. Ce jeune coureur originaire de Loire-Atlantique (22 ans) est passé professionnel chez Cofidis l'an dernier.

C'est parti !

Le départ du dernier Monument de la saison a été donné à Côme. Au programme : 239 kilomètres, un parcours très accidenté et une arrivée prévue vers 17h à Bergame. Primoz Roglic, Remco Evenepoel, Tadej Pogacar, Adam Yates, Julian Alaphilippe, Joao Almeida ou encore Bauke Mollema sont les principaux favoris. A noter les absences de Jakob Fuglsang, Egan Bernal, Wout van Aert, Mathieu van der Poel et Sonny Colbrelli.

Le grand retour d'Evenepoel

En août 2020, Remco Evenepoel avait été victime d’une terrible chute sur le Tour de Lombardie. Le grand espoir belge avait basculé par-dessus le muret d’un pont à 50 km de l’arrivée. Conscient, il avait été évacué sur une civière, une minerve autour du cou, et transporté en ambulance à l’hôpital. Revenu à la compétition en juin dernier, il attaque ses retrouvailles avec le Tour de Lombardie avec ambition.

Roglic en confiance après avoir gagné Milan-Turin

Il a confirmé mercredi qu'il faudrait compter avec lui lors du Tour de Lombardie, la dernière grande classique de la saison. Primoz Roglic s'est imposé sur Milan-Turin, quelques jours après avoir remporté le Tour d'Émilie. Au terme des 189 kilomètres de course, le triple vainqueur du Tour d'Espagne a été le plus costaud lors de l'ascension finale vers la basilique de Superga.

Alaphilippe face aux Slovènes pour le dernier Monument

Julian Alaphilippe, maillot de champion du monde sur le dos, essaiera de conquérir le Tour de Lombardie ce samedi. Primoz Roglic et Tadej Pogacar, les deux Slovènes, seront ses principaux adversaires.

Bonjour à tous !

Les cadors du peloton - Primoz Roglic, Tadej Pogacar et Julian Alaphilippe en tête - s'attaquent ce samedi au dernier monument de la saison cycliste, le Tour de Lombardie, qui se court entre Côme et Bergame sur un parcours accidenté de 239 kilomètres. A suivre sur ce live RMC Sport.

RMC Sport