RMC Sport

Dortmund: mais où est passé Haaland?

Alors que les rumeurs sur son avenir alimentent les rubriques mercato depuis des semaines, Erling Haaland connaît actuellement un passage à vide. Le cyborg norvégien, qui affolait les compteurs depuis le début de la saison, n'a pas marqué depuis sept matchs, club et sélection confondus.

On ne le répetera jamais assez : dans le football, tout va vite, très vite. Erling Haaland (20 ans), qui est encore à l'aube de sa carrière, est en train de l'apprendre à ses dépens. Une nouvelle fois muet contre Manchester City mercredi soir en quart de finale retour de Ligue des champions (1-2), l'attaquant norvégien n'a pas pu sauver le Borussia Dortmund de l'élimination. D'ailleurs, cela fait plusieurs semaines que le cyborg, si impressionnant depuis le début de la saison, ne parvient plus à porter ses équipes sur ses épaules.

>> Les infos mercato en direct

Haaland n'a plus marqué depuis le 20 mars dernier et son doublé contre Cologne en Bundesliga. Une éternité pour un joueur qui en est à 33 buts en 35 matchs avec le BVB cette saison. Si l'on compte les trois rencontres disputées avec la Norvège fin mars, cela fait désormais sept matchs qu'il n'a plus marqué. Certes, Haaland demeure toujours le meilleur buteur de la Ligue des champions (10 buts) et pourrait bien nous claquer un doublé dimanche contre le Werder Brême en Bundesliga. Mais sa disette, la plus longue depuis ses 16 ans (en D2 norvégienne), a de quoi interroger.

Pour sa défense, Haaland n'évolue pas avec des équipes dominantes, que ce soit avec la Norvège, notamment éparpillée par la Turquie (3-0) lors des qualifications pour la Coupe du monde 2022, ou avec Dortmund, tout petit cinquième de Bundesliga. Cependant, son passage à vide tombe au moment où son agent, le très controversé Mino Raiola, a entamé un tour d'Europe pour tenter de trouver un nouveau point de chute à son poulain. Barcelone, Madrid, Chelsea, Liverpool, les deux Manchester... Mino Raiola et le père de Haaland ont multiplié les rencontres avec les dirigeants de géants européens.

Parasité par toutes les questions autour de son avenir ?

Les rumeurs autour de son avenir pertuberaient-elles l'attaquant norvégien ? Edin Terzic, son entraîneur à Dortmund, a balayé cette éventualité d'un revers de la main en conférence de presse. "Je n'ai rien remarqué, nous n'en avons jamais parlé. Il était content de nous retrouver lorsqu'il est revenu de l'équipe nationale", a affirmé Terzic. "Et même s'il n'a pas marqué depuis trois matches (quatre, désormais, après la rencontre Manchester City), il a toujours été un facteur très important pour nous", insistait le coach germano-croate avant le quart de finale retour de Ligue des champions.

On ne peut pas reprocher à Dortmund de ne pas tout faire pour mettre sa pépite dans les meilleures dispositions en tentant d'éteindre toutes les rumeurs à son sujet. En début de semaine, Michael Zorc, le directeur sportif du BVB, assurait en effet de la volonté du club de continuer l'aventure avec Haaland. "Nous avons comme plan très clair de reprendre la saison prochaine avec Erling", martelait-il alors. Parasité ou pas par toutes les questions autour de son avenir, une chose est sûre : les dernières performances du buteur ne sont pas la meilleure des publicités pour convaincre les clubs qui souhaiteraient le recruter de faire monter les enchères. Et ça, Mino Raiola, en conviendra mieux que personne.

Felix Gabory Journaliste RMC Sport