RMC Sport

Coupe de France : le PSG rectifie le tir

-

- - -

Trois jours après sa première défaite de la saison en championnat, le PSG s’est défait de Saint-Etienne (3-1), ce mercredi en quarts de finale de la Coupe de France, grâce à des buts de Cavani, Marquinhos et Lucas. Sérieux et réalistes, les Parisiens n’ont que très rarement été inquiétés par des Stéphanois inoffensifs.

TOPS

Zlatan Ibrahimovic

On le sait, Zlatan Ibrahimovic est en grande forme cette saison. Meilleur buteur (23 buts) et meilleur passeur de la Ligue 1 (10 passes), le géant suédois a encore livré une prestation sérieuse et appliquée ce mercredi à Saint-Etienne (3-1). Trois jours après son match très discret et brouillon à Lyon (2-1), l’attaquant parisien a rectifié le tir, n’hésitant pas à venir chercher plus bas les ballons pour ensuite les distiller à Edinson Cavani. C’est d’ailleurs sur une superbe ouverture de l’ancien Milanais que l’Uruguayen s’est présenté seul face à Stéphane Ruffier pour ouvrir tranquillement le score (1-0, 12e). Toujours aussi précieux dans le jeu offensif de son équipe, Zlatan est également à l’origine du deuxième but parisien. Sur la gauche de la surface, le Suédois a vu son centre puissant devant le but stéphanois être dévié par Cavani avant d’arriver sur le pied de Marquinhos puis au fond des filets (2-0, 35e). Encore une solide prestation pour « Ibra ».

Edinson Cavani

Depuis son but importantissime il y a deux semaines face à Chelsea (2-1), en huitième de finale aller de la Ligue des champions, Edinson Cavani semblait aller mieux. Buteur face à Reims (4-1), l’Uruguayen était malheureusement retombé dans ses travers dimanche à Lyon (2-1), où il ne s’était procuré aucune occasion. Ce mercredi soir à Geoffroy-Guichard, l’attaquant parisien en a profité pour relancer la machine. Profitant d’un marquage assez laxiste de la défense stéphanoise, « El Matador » s’est fait la malle pour se présenter seul face à Stéphane Ruffier. Un plat du pied appliqué qui lui permet d’inscrire son premier but de la saison en Coupe de France sur sa seule vraie occasion du match. Quand Cavani est réaliste, il faut aussi le dire. L’attaquant parisien s’est également offert une passe décisive (chanceuse), en déviant d’une talonnade un centre de Zlatan au second poteau pour Marquinhos.

Marquinhos

Absent de marque dimanche lors de la déroute à Lyon, Marquinhos était de retour dans le onze de départ de Laurent Blanc à Saint-Etienne. Et le remplaçant désigné de Serge Aurier a grandement contribué à la qualification des siens pour la demi-finale de Coupe de France. Solide et précieux défensivement, le Brésilien n’a pas non plus hésité à venir créer le surnombre dans la surface. Son petit défaut habituellement. Profitant d’une belle déviation de Cavani sur un centre de Zlatan, Marquinhos s’est même offert son premier but de la saison. De bon augure en vue du choc de la semaine prochaine à Stamford Bridge.

FLOPS

Layvin Kurzawa

Certes, c’est un peu dur de retrouver Layvin Kurzawa dans les flops. S’il a livré une prestation très sérieuse dans son couloir gauche, l’ancien Monégasque a toutefois relancé les Verts en fin de première période, en commettant une faute maladroite sur Kevin Malcuit dans la surface. Un tacle mal maîtrisé permettant à Valentin Eysseric de réduire le score sur penalty (43e, 2-1). Une faute qui aurait pu coûter cher aux Parisiens, qui avaient jusque-là la mainmise sur cette rencontre.

Florentin Pogba

Sale soirée pour Florentin Pogba. Dans une défense à cinq, le défenseur stéphanois a souvent été dépassé par les appels d’Edinson Cavani dans la profondeur. C’est d’ailleurs une faute de marquage de sa part qui permet à l’Uruguayen de filer seul au but pour tromper Stéphane Ruffier dès la 9e minute. Brouillon dans le placement, l’aîné des frères Pogba l’a également été à la relance. Un match à oublier.

Saint-Etienne inoffensif

Saint-Etienne est bien la victime préférée du PSG. Les Verts ont concédé mercredi une 10e défaite de rang face au triple champion de France en titre. Le rival lyonnais avait pourtant montré ce week-end qu’il était possible de faire tomber les stars de la capitale. Si Christophe Galtier avait dit qu’il ne copierait pas le système lyonnais, il avait laissé entendre que son équipe allait crânement jouer sa chance. Il aura finalement fallu attendre les dix dernières minutes pour voir les Verts « inquiéter » la défense parisienne. Pas aidé par la prestation fantomatique de son attaquant, Alexander Söderlund, Saint-Etienne ne méritait finalement pas mieux à Geoffroy-Guichard, qui reste évidemment sur sa faim. Un peu dommage, surtout quand on joue une place en demi-finale de Coupe de France.

Les notes

Saint-Etienne

Ruffier : 5
Malcuit : 4,5
Perrin : 4,5
Théophile-Catherine : 4
Pogba : 3,5
Assou-Ekotto : 4,5
Selnaes : 4
Cohade : 5
Eysseric : 5
Söderlund : 3
Monnet-Paquet : 4

PSG

Sirigu : 5
Marquinhos : 6
Thiago Silva : 6
David Luiz : 6
Kurzawa : 5
Thiago Motta : 6
Rabiot : 5
Matuidi : 5,5
Pastore : 5,5
Ibrahimovic : 7
Cavani : 6,5

RMC Sport